Économie › Actualités Économie

Coopération Mali-Espagne : cultiver l’artisanat malien

Pas d'image
Le ministère du tourisme du Mali a signé avec l’Espagne une convention de partenariat-formation pour les migrants Maliens

Riche patrimoine exploitable Le Mali représente l’un des pays les plus sollicités, grâce à  son riche patrimoine artisanal, touristique et culturel. C’’est d’ailleurs au cours du voyage de certains de ses membres à  Bamako, que l’association Espagnole ‘Casa du Mali’, a été mise sur pieds en 2008. La présidente, Mme Carmen Mendoza explique : «Â Durant ce voyage, nous avons senti que dans ce pays plein de magie, tout était à  faire. » Autrement dit, ces espagnols ce sont laissés charmer par la richesse de l’artisanat malien, ses immenses espaces touristiques et l’ouverture du peuple maliens envers les autres. Son objectif est donc de permettre un échange fructueux entre nos deux pays. Convention de partenariat Le ministre de l’artisanat et du tourisme, Mr N’diaye Bah, explique que «Â la plupart des artisans maliens, ne connaissent que la France. Or, l’Espagne est un pays développeur de tourisme. » En témoigne le salon de l’artisanat et du tourisme de Madrid o๠le Mali était à  l’honneur. C’’est suite donc à  des échanges sur les terrains malien et espagnol, que les deux partenaires, ont jugés nécessaire de concrétiser leur lien à  travers la signature de cette convention. Le ministre signale : «Â Beaucoup de nos compatriotes vivent en Espagne. Et la majeure partie n’a aucune formation. Ce partenariat aura donc pour but, d’aider les Maliens d’Espagne à  se former, et se spécialiser dans des métiers. » Il informe que le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle du Mali, aura pour tâche, de former, avec l’aide l’association ‘Casa du Mali’, les maliens d’Espagne. La formation continue De son côté, la présidente de l’association explique que cette idée de formation, a pour but de mieux préparer les immigrés au cas o๠ils décideraient de retourner au bercail et aussi, de les aider à  pouvoir se faire une place en Espagne. Ils vont ainsi acquérir des compétences qui leurs éviteront de chômer. Signalons que ces formations se feront en Espagne et uniquement dans les domaines de l’artisanat et du tourisme. Cette initiative réjouit fortement le ministre N’diaye Bah qui note que : «Â Notre tourisme a fait un grand bon en avant, mais malheureusement, la formation des ressources humaines n’a pas suffi. » La boutique Mali-Espagne Par ailleurs, après la France l’Espagne constitue la plus grande puissance touristique pour le Mali. Le ministère du tourisme et la Casa du Mali, envisage la création d’une boutique du Mali en Espagne. Boutique o๠tous les artisans du Mali, pourront aller vendre et exposer leur savoir faire. Carmen Mendoza déclare : « La volonté de Casa de Mali, C’’est d’être une vitrine du Mali en Espagne. Ainsi, cultiver l’artisanat malien est devenu comme une évidence. » l’Espagne constitue le pays européen qui regorge une importante communauté malienne. Les migrants y sont en quantité et la majorité vit dans des conditions assez pénibles. Ce partenariat constituera non seulement un plus pour eux, mais aussi et surtout, une main d’œuvre importante et une fenêtre pour le Mali sur l’Espagne. Une reconnaissance de nos produits artisanaux et de notre pays en un mot.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut