Sport › Football

Coupe CAF : Sétif remporte le match aller face au Stade Malien

l’atmosphère était surchauffée en Algérie, dans l’après midi de ce dimanche. Et pour cause, le pays a abrité le match aller de la finale de la Coupe CAF, qui a mis aux prises, le Sétif d’Algérie et le Stade Malien de Bamako. Ces deux grosses pointures du football continental se confrontaient pour la finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football. A l’issue d’une partie très serrée, l’Entente de Setif l’a emporté sans coup férir sur les poulains de Djibril Dramé. Jeu serré, domination Algéroise Dès la 15ème minute du match, les algériens, ont marqué leur premier but sur penalty. Les stadistes malgré leur grande ténacité ont eu du mal à  revenir au score. Visiblement, le niveau tactique de leurs adversaires était beaucoup plus élevé. Les algériens ont été plus présents dans le match que leurs adversaires Maliens. A un peu plus de 10 minutes de la fin du match, les algériens ont doublé la mise. Sur ce but, les stadistes loin de se résigner, ont exprimé une vive riposte offensive. Mais, en vain ! Ce doublé du Sétif inquiète pour le match retour qui ne sera pas facile. Et malgré la sortie du buteur algérien à  la 85ème minute, les efforts des Stadistes n’ont pas été concluants. La sortie pour carton rouge du buteur algérien a semblé limiter les dégâts du coté Malien. Et pour cause ce jeune qui arborait le dossard numéro 9 a été la véritable bête noire de la défense Stadiste. Une revanche à  prendre lors du Match Retour En tout cas, les stadistes ont gros a faire lors du match retour prévu à  Bamako le 5 décembre prochain. La cohésion à  beaucoup manqué dans les rang stadistes. Elle a le temps de se ressaisir avant le match retour. Car il est certain que cette équipe dispose d’une véritable capacité pour revenir. Avec des joueurs de la carrure d’ Ousmane Bagayoko et Bakary Coulibaly, qui sont capables de créer des occasions énormes devant les buts de l’adversaire. Et mieux, les stadistes ont bénéficié du soutien de toute la nation malienne. Jamais dans l’histoire du football africain, un club Malien n’a atteint un tel niveau dans la compétition. La forte pression du match à  l’extérieur aura pu être à  la base de la défaite des stadistes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut