Société › Actualités Société

Noël au Mali : La grande messe à la cathédrale de Bamako

Comment se prépare la fête ? Mr Alphonse Erado Thera est gérant d’un cyber café de la place et catholique. Il explique que tout le monde s’affaire autour des préparatifs du réveillon de noà«l. «Â Ce soir, jeudi 24 décembre, ça sera la messe pour le réveillon. Certains iront à  la cathédrale, d’autres par contre, la célébreront dans les églises de leurs quartiers. » Il estime par ailleurs que le plus important, «Â C’’est la venue de notre seigneur Jésus Christ. C’’est lui notre lumière. Il viendra nous réveiller, nous sauver, nous tendre la main et nous amener dans le droit chemin. Cette fête est donc très importante pour nous car, C’’est aussi celle des enfants. » Messe à  l’école de la cathédrale l’église de la cathédrale se faisant de plus en plus petite à  cause du nombre important de fidèles, les responsables religieux ont décidé de ramener la messe à  l’école de la cathédrale qui est beaucoup plus grande. Ainsi, ils loueront des milliers de chaises et des bâches pour accueillir les invités. Signalons qu’à  la grande messe, tout le monde vient célébrer noà«l avec les chrétiens. Il s’agit notamment des amis musulmans et animistes qui se joindront à  leurs frères, pour fêter dans la joie et la convivialité. A ceux-ci, s’ajoutent les plus hautes autorités du pays qui effectuent chaque année, le déplacement car, le jeu en vaut la chandelle. Mr Thera estime que «Â C’’est le moment propice pour tous ceux qui n’ont pas souvent le temps de se retrouver, de rattraper le temps perdu. Quand on sait que les quartiers de la capitale sont assez éloignés les uns des autres. » Le repas de la fête Généralement, les chrétiens organisent toujours des diners avant le départ pour l’église. Signalons que la prière à  l’église commence aux environs de 23h jusqu’à  1h du matin à  peu près. Alors entre temps, beaucoup mangent d’abord avant d’y aller. Et le menu est très souvent composé de viandes de mouton, de bœuf, de poulet et pour les plus nantis, C’’est le porc. Celui-ci est très apprécié par les fidèles, connait une augmentation au niveau du prix, à  l’approche de noà«l parce que les gens l’achètent beaucoup. La viande est accompagnée de quelques boissons alcoolisées dont la bière qui reste la plus consommée ce jour là . Chez les catholiques, il est conseillé de prendre l’alcool mais, ne pas en abuser. Contrairement aux protestants qui n’y touchent pas du tout, selon Mr Thera qui est catholique. Réveillon festif Cependant, après la messe, beaucoup vont s’éclater dans les night- clubs, les restos avec des amis, ou encore, retournent faire la fête à  la maison jusqu’au petit matin. Il est à  préciser que le réveillon de noà«l n’est pas la seule affaire des chrétiens au Mali. Il est célébré par tous les maliens, quelques soient leurs confessions religieuses. Mr Thera estime que le plus important pour les chrétiens, C’’est la venue du seigneur Jésus Christ, de l’enfant Jésus qu’il faut accueillir et recevoir à  bras ouverts. « Il faut ouvrir nos C’œurs pour l’accueillir afin qu’il soit avec nous, toute l’année. Il faut que la paix vienne. Et lorsque Jésus vient, on l’associe même à  la paix. C’’est la fête de la paix. » Joyeux noà«l à  tous les chrétiens du Mali et d’ailleurs ! Bonne année à  tous !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut