Économie › Actualités Économie

Rue Marchande : les Bamakois se bousculent pour acheter

l’événement qui se déroule annuellement, a été salué par les populations heureuses de s’octroyer de beaux articles en cette fin d’année. Coincidant avec Nà¶el et le Jour de l’An, la rue marchande est devenue au fil de ses éditions une véritable foire commerciale. l’évènement offre une opportunité d’affaires aux sociétés et entreprises commerciales. Le lancement de la présente rue marchande a fait l’objet d’une cérémonie officielle présidée par le 1er adjoint au maire de la Commune III, en présence du député de la Commune, Mme Safiatou Traoré. Elle est la matérialisation d’une idée conçue par la section syndicale de cette Mairie. l’objectif visé n’est autre que de créer un cadre de brassage entre les opérateurs économiques et les clients. Par ailleurs, la rue marchande de Bamako génère des retombées économiques significatives profitables à  la commune. De ce point de vue, elle s’inscrit dans la droite ligne du plan de développement de la Commune. Sur le site situé devant la mairie de la Commune III du District, on rencontre des exposants de tous les secteurs de la vie socio-économique (beauté, textiles, énergie, alimentation, santé), les clients se bousculant devant les stands. Chez le tradithérapeute ivoirien dénommé El Hadj Diakité Idrissa Nohou, une foule se presse pour trouver le remède miracle à  ses maux… Une foire panafricaine La particularité de cette édition réside dans le fait qu’elle enregistre des exposants de la sous région ouest-africaine dont le Bénin, la Cote d’ivoire, le Burkina Faso… Une belle opportunité pour eux de faire des affaires, puisque la majeure partie de la clientèle de la rue marchande afflue dans la période entre la fête de Noà«l et la Saint Sylvestre (31 décembre).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut