Société › Actualités Société

Médias : Bamako inaugure sa nouvelle maison de la presse 

Située au quartier Medina Coura en plein C’œur de la commune II. La réalisation de ce joyau architectural a coûté à  l’Etat malien un demi milliard de FCFA. Un engagement du gouvernement Le 3 mai 2008, le président de la république procédait à  la pose de la première pierre de l’édifice de la nouvelle maison de la presse. Ce mercredi 30 décembre 2009, ATT a fait l’honneur d’inaugurer le bâtiment flambant neuf dédié à  la presse malienne. Mme Diarra Mariam Flantié Diallo, ministre de la Communication et des Nouvelles technologies, a rappelé que cet édifice est la concrétisation d’un engagement du chef de l’état pour accompagner la grande famille des medias avec une nouvelle maison de la presse : «Â je saisis l’occasion pour remercier au nom de la grande famille de la communication, Amadou Toumani Touré, qui a traduit en acte concret sa volonté d’améliorer le cadre de travail des hommes de médias Maliens. Rappelons que l’ancienne maison de la presse, se trouvait à  Dar-Salam et ne payait pas de mine, avec des locaux vétustes et étroits pour l’ensemble des journalistes Maliens, même si elle était lieu d’échanges et de partage pour la profession. L’actuel président de la Maison de la presse, Mr Makan Koné n’a pas tari d’éloges à  l’endroit du président. Selon lui, ce geste prouve l’attachement du président à  la presse malienne et à  son développement. «Â Nous sommes reconnaissants de la sollicitude que vous ne cessez de témoigner à  l’endroit des hommes et des femmes de presse de notre pays. Vous êtes en droit d’attendre de nous que nous soyons des professionnels aptes à  contribuer au développement socio-économique et culturel de notre pays, ainsi qu’à  l’ancrage démocratique qui est une quête perpétuelle de non concitoyens ». La presse au service du Mali Profitant de cette occasion, Makan Koné a souligné que la presse n’est pas l’adversaire du gouvernement mais son allié et partenaire. Cette nouvelle maison de la presse devra ainsi servir édifice de centre d’excellence ou se tiendront des débats et échanges en tout genre. A l’ouverture de la cérémonie inaugurale, le maire de la commune II Issouf Coulibaly s’est réjoui du choix de sa commune pour abriter la nouvelle maison de la presse, à  côté de l’Assemblée Nationale et de la grande mosquée de Bamako. Cette nouvelle maison de la presse comporte un espace administratif et financier, un conseil d’administration, un espace de travail et de formation, une salle de conférences et des cyber-espaces qui permettront aux journalistes de faire des recherches, des travaux de montage radios et d’émissions. Après la coupure du ruban symbolique et la visite des locaux, le président et les membres du gouvernement ont souhaité Bon vent à  cette nouvelle maison de la presse !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut