Sport › Football

CAN 2010 – Mali / Algérie : la qualification pour objectif

Favoris du groupe A compte tenu de leur effectif respectif, le Mali et l’Algérie ont tous les deux assez mal démarré leur CAN. Certes, les joueurs maliens ont réussi à  arraché le nul face à  l’Angola dans les ultimes secondes de la rencontre, mais il faut bien l’avouer, il s’agissait d’une très mauvaise opération d’un point de vue comptable. Les algériens eux, ont subi une véritable correction face au Malawi, l’équipe supposée la plus faible de cette CAN. Ont-ils sous-estimé leurs adversaires ? Rien n’est moins sûr… Un résultat qui fait par ailleurs les affaires du Mali dans la mesure o๠il permet aux Aigles de conserver un point d’avance sur leur principal rival du groupe. Mais attention, dans cette compétition o๠les surprises sont de plus en plus nombreuses (nul de la Côte d’Ivoire face au Burkina, nul de la Tunisie face à  la Zambie, défaite du Cameroun face au Gabon…), il serait dangereux de négliger l’Angola et le Malawi qui sont à  l’heure actuelle en tête de ce groupe A. Retrouver une solidité défensive Privée d’Adama Coulibaly « Police » et de Drissa Diakité, l’équipe malienne a rencontré de sérieux problèmes défensifs lors de son match d’ouverture. La charnière centrale n’a pas su se faire respecter et les erreurs de marquage ont été nombreuses. Si elle veut battre l’Algérie, elle devra incontestablement s’appuyer sur une maà®trise défensive plus solide en se basant notamment sur les valeurs retrouvées dans le dernier quart d’heure face à  l’Angola et sur les consignes tactiques dictées par son sélectionneur, Stéphane Keshi. Frédéric Kanouté en est conscient : « il faut faire très attention lors du prochain match parce que l’Algérie est une équipe solide défensivement et qui dispose de joueurs qui jouent dans de grands clubs. Il ne faudra pas refaire les mêmes erreurs qui pourraient s’avérer fatales pour le Mali ». Gagner la bataille du milieu s’il y’a bien un secteur qui risque d’être la clé de la rencontre, il s’agit bien du milieu de terrain. l’équipe qui remportera le plus de duels dans cette surface pourra asseoir sa domination sur son adversaire en lançant sur orbite ses ailiers offensifs et attaquants axiaux. Côté malien, inutile de présenter nos très chers Keà®ta, Kanouté, et autres Samassa… Côté algérien, il faudra surveiller de près des joueurs comme Karim Ziani et Rafik Saà¯fi, ayant tous soif de revanche après l’humiliation subie face au Malawi. Mahamadou Diarra aura dès lors un rôle crucial dans l’entrejeu. Loin d’avoir atteint son meilleur niveau, on attend beaucoup plus du capitaine de l’équipe malienne. A lui de démontrer qu’il est le « patron » au milieu de terrain. Trois absents de marque côté algérien Qualifiée héroà¯quement pour le Mondial 2010, l’équipe algérienne va devoir composer avec l’absence de trois joueurs importants du système du sélectionneur Rabah Saadane: Mourad Megni, milieu de terrain de la Lazio de Rome (Italie), souffre d’une tendinite vicieuse et Antar Yahia, défenseur de Bochum (Allemagne) est blessé aux adducteurs. A la suite d’une discussion très musclée avec son sélectionneur, Khaled Lemmouchia, milieu de terrain formé à  l’Olympique Lyonnais, a décidé de plier bagages après la défaite face au Malawi. l’ambiance dans le vestiaire algérien serait, selon plusieurs sources, délétère depuis le tragique 3-0 encaissé. Trois absences donc préjudiciables mais l’effectif de l’Algérie est riche et, malgré ses récents déboires, aura sans doute à  C’œur de se reprendre rapidement dans cette compétition. En cas de victoire, le Mali éliminerait leur adversaire Une victoire du Mali n’assurerait pas entièrement la qualification pour les quarts de finale mais permettrait d’éliminer un des favoris de la compétition, tandis qu’un match nul n’arrangerait aucune des deux équipes. Dans tous les cas, les Aigles vont passer là  un véritable test dans cette CAN et une victoire permettrait d’aborder sereinement la suite de la compétition et la rencontre face au Malawi. Allez les Aigles !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut