Idées › Éditos

Brèves de comptoir : Le prénom Lobbo ouvrirait la porte à l’emploi

Si l’enfant né est une fille, on lui donne le nom de la première dame Lobbo. Et dès lors, l’enfant est pris en charge par son homonyme. A coup sûr, on lui trouve un job à  la police ou dans l’armée pour les déscolarisés. Les diplômés dans les banques. Le prénom Lobbo qui était très rare a pris de l’ascension à  Bamako en 1992. Et pour cause : la directrice de la Fondation Pour l’Enfance est très généreuse. A propos du cinquantenaire La fête des cinquante (50 ans) du Mali peut basculer dans la violence avant la date du 22 septembre 2010. Tous les ingrédients sont là  pour gâter la fête. Après 50 ans de souveraineté nationale, le bilan est catastrophique à  tous les niveaux et il faut éviter d’étaler sur la place publique nos échecs. Le Malien est issu d’un peuple qui peut pardonner mais n’oublie jamais. l’histoire récente du Mali marque encore les esprits. On sait qui a fait quoi. Evitons les témoignages des uns et des autres. Rappelons qu’en 1960, ATT avait douze ans (12 ans) et Oumar H.Dicko, le président de la Commission nationale d’organisation du Cinquantenaire du Mali, neuf ans (9ans). Présidentielle 2012 Un des candidats potentiels a le pantalon troué D’après Alpha Oumar Konaré : «lorsqu’on a le pantalon troué, on ne doit pas monter sur l’arbre de la transparence». Voilà  ce qui est bien dit par l’ancien président démocratiquement élu. Un des éventuels candidats à  l’élection présidentielle de 2012 ne serait pas le fils bon teint pour briguer la magistrature suprême. A quelques encablures de la bataille présidentielle, les langues se délient. Attendons de voir. Ne dit-on pas que «mieux vaut prévenir que guérir» ? Festival sur le Niger sur fond de drogue ? De sources concordantes, on apprend, selon les murmures de Bamako, que d’importantes quantités de drogue déversées dans le nord Mali par un avion auraient été vendues lors du Festival sur le Niger. Si l’information s’avère vraie, le gouvernement doit prendre le taureau par les cornes afin que notre pays ne sombre pas dans la drogue. Selon la CIA, une liste de cinquante six (56) narcotrafiquants maliens serait dans les collimateurs de la justice américaine. Lutte contre le paludisme : les Etablissements Bee-Sago parrainent 1000 enfants Les Etablissements Bee-Sago parrainent 1000 enfants nés entre le 1er janvier et le 28 février 2010. La cérémonie aura lieu le samedi 6 mars 2010 au terrain de football de Korofina sous la présidence du général Amadou Toumani Touré. En cette heureuse occasion, une distribution gratuite de moustiquaires imprégnées sera au programme. Habitants de la commune I ne rater pas surtout ce rendez-vous. «Un Mali sans paludisme est un Mali qui gagne», un slogan si cher à  l’édile Gassama Diaby.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut