Sport › Football

Championnat National de football : le Stade Malien résiste

Lors du match qui l’a opposé aux onze créateurs de Niaréla le week-end dernier, le Stade malien de Bamako a fait preuve de beaucoup de maturité, mais l’aura emporté sur fond de lacunes techniques. Un jeu timide Loin de convaincre ses fans, les blancs de Bamako ont arboré un jeu emprunt de tiédeur. Leur adversaire qui n’était autres que les onze créateurs de Niaréla qui ont fait preuve de plus de détermination dans l’entre jeu. Ces derniers étaient les premiers sur toutes les actions. Les poulains de Djjibril Dramé auront difficilement remporté la rencontre par le score de 3 buts à  0. Score que d’aucuns ont qualifié de flatteur, mais acquis avec toutes les difficultés du monde. En effet, ce sont les blancs de Bamako qui ouvriront le score suite à  un joli corner tiré Cheik Oumar Ballo. Héroà¯quement repris de la tête par Youssouf Doumbia, le ballon est immédiatement allé se loger dans les filets adverses, à  la 24ème minute du jeu. Ce but a cassé l’allure d’un match ou les Onze créateurs partaient largement favoris. Car ils rateront les rares occasions qu’ils se créeront devant les buts adverses. A la 30ème les stadistes viennent corser l’addition, en inscrivant le second but. 2è mi-temps serrée De retour des vestiaires, les Onze créateurs ont voulu reprendre le match en main face à  une formation stadiste morose. Malgré l’introduction dans le jeu des remplaçants, rien n’y a fait. Tout au moins, les onze créateurs ont profité d’une bévue monumentale du gardien stadiste, pour réduire la marque à  la 49ème minute (1-2). Après l’expulsion d’un maillon essentiel de leur dispositif (Marafou Traoré) à  la 73ème minute, l’équipe de Niarela va devoir encaisser le troisième but stadiste, à  la suite d’une offensive de Bourama Coulibaly. Les Onze créateurs de l’ASKO se sont finalement inclinés face à  une équipe stadiste qui n’a pas donné le meilleur d’elle-même. A noter que le Stade Malien entamera très prochainement la super coupe d’Afrique des clubs qui l’opposera au Tout puissant Mazembé du Congo, à  Kinshasa. Sur tout autre plan, le Club olympique de Bamako (COB) est allé battre à  Ségou, l’AS Bakaridjan par le score de 2-1. Au même moment le CS Dugouwolofila gagnait sur ses terres à  Koulikoro face au Centre Salif Keita (CSK) par 2-1. Quant à  la rencontre entre l’AS police et l’Association sportive de Korofina (ASKO), elle s’est soldée par la victoire de la première (3-1). Pour sa part, le Sigui de kayes a partagé les points avec le Stade malien de Sikasso (1-1). Par ailleurs, il faut noter que, l’autre rencontre du dimanche avait opposé le l’As Réal de Bamako, au Djoliba AC. A l’issue d’une partie très serrée, les deux équipes se sont neutralisées par le score vierge de 0-0. Au vu de ses piètres résultats au cour de ce championnat national, le Djoliba AC n’a visiblement pas entamé l’aventure de redorer son blason.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut