Sport › Autres sports

Meeting d’athlétisme à Bamako : Rendre la discipline populaire

La présente édition a la particularité d’être orienté vers les scolaires. Le Mouvement devoir de génération a procédé mercredi au lancement de ses activités au Stade Omnisport Modibo Keita. l’évènement qui était placé sous la présidence d’honneur du mouvement, le ministre Sékou Diakité, a drainé une foule immense d’écoliers et de hautes personnalités vers le Stade Omnisports Modibo Keita. Le CNJ parrain de l’évènement Pour la présente édition, le parrainage a été confié au président du Conseil national des jeunes du Mali (CNJ). La première édition du meeting populaire d’athlétisme a connu un succès. Ce qui a incité les organisateurs à  le rééditer. A en croire les observateurs qui retenus l’engouement que cela a suscité. « Les jeunes ont eu une réelle volonté d’afficher leurs talents… ». En effet, la première édition a été imprimée d’un cachet de professionnalisme, d’autant plus que, le MDG s’était associé à  la ligue d’athlétisme du district de Bamako et de la Commune de Kati. Ainsi, une chance a été donnée aux athlètes professionnels de s’exprimer et dans certains cas de battre leur record. « Ce fut indéniablement un succès », indique M Diallo. En témoignent les nombreuses médailles distribuées et leurs valeurs. Pendant 3 mois les écoliers participeront à  des compétitions d’athlétisme. Et chaque mois, il y’aura au moins 2 compétitions. Pour le président du MDG, Thierno Diallo, le mouvement a rapproché une douzaine de Centres d’animation pédagogique (CAP), 92 lycées et établissements techniques professionnels, et supérieurs. Aussi, trois lycées spécialisés dans le domaine sportif ont été associés à  la fête. Il s’agit du lycée sportif Ben Oumar Sy de Kabala, l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), et le Prytanée militaire de Kati. Promouvoir l’athlétisme au Mali Selon le président Diallo, l’objectif visé consiste à  « donner une chance à  l’expression de talents et valeurs cachés dans nos écoles, qui certainement feront notre fierté… ». Toutefois dira-il, « le MDG, par cette action entend contribuer à  une meilleure stabilité du front scolaire en orientant les scolaires vers de saines occupations, comme le souhaite le président de la République, Amadou Toumani Touré. Au menu de cette 2ème édition, beaucoup d’activités sont retenues, suivant le niveau des écoliers. Ainsi, par rapport aux Centres d’animation pédagogique (CAP), les filles et les garçons s’affronteront sur les 100 m ; 200 m, 1 500 m. s’agissant de l’enseignement secondaire et supérieur, les athlètes (filles et garçons) vont competir dans dix épreuves : 100 m, 400 m, 800 m, 3 000 m. A noter que les partenaires stratégiques de cette 2ème édition sont, les Académies rive droite et rive gauche du district. l’évènement connaitra son épilogue le 6 mai prochain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut