Politique › Politique Nationale

Marche de soutien à Moussa Mara : « Tout sauf la délégation spéciale, une machination politico-juridique ! »

Moussa Mara demeure Maire de la commune IV Les jeunes, les aà®nés, l’association des femmes veuves, les délégués de la coordination de soutien à  Mara et les chefs de quartiers s’étaient donnés rendez-vous sur le terrain Chaba Sangaré à  Lafiabougou le 10 février. Objectif : apporter leur soutien à  Moussa Mara mais aussi montrer leur indignation face à  l’annulation de la victoire du maire élu, et aboutissant à  la mise en place de la délégation spéciale. Pour éviter tout dérapage, un impressionnant dispositif sécuritaire de police, a été déployé au meeting. On pouvait lire sur le visage des uns et des autres la détermination sans faille pour la cause de leur mentor, Moussa Mara. « Sans Moussa Mara, pas de maire en commune IV ! » scandaient les femmes pancartes en mains et sur lesquelles, on pouvait lire  » Moussa Mara demeure Maire » ! Les notables au C’œur de la riposte Comme à  l’accoutumée, la parole a été donnée aux notables et aux représentants des femmes pour exprimer leur soutien à  la cause de Mara. Pour eux, la volonté des électeurs qui ont choisi Mara, dont la méthode de travail a été appréciée par tous, doit primer. Selon eux, Mara a, en neuf mois, fait ce que certains n’ont pas pu faire en cinq voire dix ans. La représentante des femmes dira que la personne de Mara dérange certains qui ne veulent pas le voir amorcer le développement de sa commune. C’’est pourquoi, il a appelé les femmes à  être derrière leurs enfants pour protester contre la venue d’une délégation spéciale. « Nous allons déloger de gré ou dde force la délégation spéciale » Voila ce qu’a lancé la jeunesse en soutien à  Moussa Mara lors du meeting. Les intervenants, au nom de la jeunesse des quartiers de Lafiabougou, Hamdallaye, Kalaban, à  l’image de Martin Traoré, ont été durs dans leurs propos. Pour eux, « Tout sauf la délégation spéciale ! »qu’ils jugent être une machination politico- judiciaire », selon Martin Traoré, et qui va contre les intérêts de la commune IV. Ainsi,ont-ils invité les participants du meeting à  transmettre l’information à  tous les jeunes de la commune pour qu’ils soient mobilisés le jour o๠la délégation spéciale prendra fonction. « Nous n’allons jamais accepter la prise de fonction de cette Délégation spéciale. s’ils s’installent à  la mairie, nous les délogeront de gré ou de force, même s’il faut y laisser notre vie. Nous n’avons peur de rien. Le président a oublié qu’il est passé par une transition et une insurrection. Il doit faire attention face à  cette commune IV, qui est une localité o๠les grands guerriers sont passés; à  l’image de Samory Touré. Nous n’allons pas accepter une délégation spéciale. On se rappelle que la précédente délégation spéciale n’a pas laissé de bons souvenirs, car il s’agissait de mépris ». Les intervenants ont rappelé le bilan de l’ancien Conseil municipal qu’ils ont jugé catastrophique en terme de mauvaise gestion des ressources et de spéculation foncière. Avant d’ajouter que l’équipe Mara est une chance pour la commune IV de retrouver sa valeur d’atan.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut