Économie › Industrie & Services

Mouvement de grève à Air Mali : les responsables de la compagnie rassurent

Pour la Direction générale d’Air Mali, il était impératif de rencontrer la presse afin d’édifier l’opinion nationale et internationale sur ce qu’a vécu la compagnie du dimanche au lundi dernier. Pour ce faire, M Abdrahamane Berthé, directeur de la compagnie, était entouré de Fadiala Dembélé et de Hervé Adem, respectivement directeur administratif du personnel et directeur administratif et financier. Une grève de courte durée En effet, du 21 au 22 février dernier, le PNC de la compagnie Air Mali a observé un mouvement de grève. Cette grève est intervenue au moment même o๠la capitale malienne abritait une rencontre internationale à  savoir, la rencontre des chefs d’Etat de l’UEMOA. Composé notamment des hôtesses et stewards, le PNC joue un rôle constant et fondamental au sein d’une compagnie aérienne. C’’est pourquoi leur mouvement de grève lancé par ceux d’Air Mali n’était pas sans conséquences. Même si, la Direction générale de la société dit avoir pris toutes les mesures pour amoindrir les désagréments causés aux usagers. Abderahmane Berthé, PDG d’Air Mali a laissé entendre que toute entreprise connaà®t des moments de difficulté. Mais, cependant, dira dit-il, certaines difficultés peuvent être circonscrites afin que les passagers n’en souffrent. Toujours selon le DG d’Air Mali, cette grève aurait pu être évitée, car elle est consécutive à  beaucoup d’actions que la direction a posé afin d’empêcher ce mouvement social. « Malgré la disponibilité et les assurances données par écrit par la Direction générale, malgré la satisfaction d’un point de revendication qui au dire même du collectif PNC devait permettre la levée du mot d’ordre de grève, celui-ci a quand même été maintenu » a déploré M Berthé. Au nombre des 8 points de revendications, il faut noter, l’application d’une grille salariale « imposée à  la Direction », le payement de primes pour des vols spéciaux, l’acquisition d’un contrat à  durée déterminé (CDD) pour chaque PNC, après 2 années de service… Discussions à  venir Déjà , une réunion entre la Direction et les chefs PNC est prévue pour ce jeudi, et l’ensemble des 8 points de revendications sera passé en revue. Mais en attendant, tous les vols Air Mali ont repris. « Il ne faut plus jamais qu’on en arrive à  une grève pour pénaliser le passager », a averti le DG. En effet, malgré le boycott du service par les PNC, la compagnie a pu assurer ses vols à  95% en ayant recours à  l’affrètement de trois (3) avions qui ont transporté un total de 1041 passagers en 48 heures.Malgré tout, il faut noter qu’Air Mali est une compagnie aérienne en phase croissance. Elle s’est élargie depuis deux (2) ans avec l’ouverture de nouvelles lignes. Avec au départ 80 employés, la compagnie emploie aujourd’hui 200. Ce qui fera dire au DG Berthé, que le nouveau défi est de consolider les acquis et assurer la pérennité d’Air Mali tout en poursuivant son développement. Tout en réaffirmant sa pleine disponibilité au dialogue responsable et constructif avec l’ensemble du personnel, la Direction générale a tenu à  présenter les excuses aux nombreux passagers affectés par le mouvement social. « Le client demeure au centre des préoccupations de la compagnie ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut