Économie › Actualités Économie

Soutien aux PME maliennes : La Banque Régionale de Solidarité (BRS) débloque 120 millions de FCFA

Fidèle à  son slogan : « Faire du bien être la chose la mieux partagée », la BRS a apporté un important appui financier à  des jeunes maliens soucieux de s’installer à  leur propre compte en créant des entreprises. Un financement de 120 millions de francs En effet, l’institution bancaire a financé à  hauteur de 120 millions de F CFA l’opération de création d’entreprises entrant dans le cadre des petites et moyennes entreprises. Cette aide de l’institution bancaire a fait l’objet d’une cérémonie présidée par le premier ministre Modibo Sidibé en présence du ministre de l’emploie Iba N’Diaye, et du directeur national de l’Agence Nationale pour l’emploi, Mr Makan Moussa Sissoko. Dans son allocution, le directeur de la BRS a signalé qu’il y a moins d’un an, la réussite du partenariat avec des institutions comme la Société Expertise et Recherche des Industries du Mali (SERIM) a été salué. En effet, C’’est travers cet organisme que les entreprises nécessiteux sont repérés par la BRS. Grâce à  ce partenariat, 7 générations d’entrepreneurs ont été financées en moins de quatre ans. D’o๠l’appel lancé à  d’autres partenaires publics et privés à  s’inspirer de ce partenariat dans l’intérêt des populations. Monsieur Nafo n’a pas oublié de saluer les autorités maliennes pour leur soutien en faveur des actions de la BRS. Saluant l’initiative de la BRS, le premier ministre Modibo Sidibé a indiqué que l’Etat restera engagé auprès des bailleurs de fonds et institutions financières comme la BRS, dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat. Le programme 3P La BRS, à  travers les « 3P », entend donner de l’ espoir à  des dizaines d’entreprises maliennes. Selon les responsables de l’institution, la BRS poursuivra ses actions de soutien. Les entreprises qui ont bénéficié du présent programme n’ont pas caché leur satisfaction vis-à -vis de cet appui qu’elles jugent toutes salutaires. Faut-il signaler que, grâce au partenariat avec SERIM, la BRS a élargi son champ d’actions à  divers secteurs de la vie socio économique allant du bâtiment à  l’agro alimentaire en passant par les textiles, la menuiserie et la poterie. Outre sa politique de financer la création d’entreprises au Mali, la BRS intervient également dans le cadre du redressement d’entreprises en difficulté. BRS, la solidarité comme leitmotiv Le clou de cette cérémonie de signature de convention à  été la délivrance d’attestations aux entreprises signataires, et la remise du chèque de 120 000 000 F CFA au titre du financement du projet « 3P ». La répartition de ce pactole se fera en fonction de la nature de entreprise. Et les fonds sont octroyés à  titre de prêts suivant des critères relativement allégés, indique un cadre de la BRS. A noter que la Banque régionale de solidarité (BRS-Mali S.A), est une institution financière à  vocation régionale. Elle a des filiales dans une flopée d’Etats africains. Son programme « 3P » est destinée aux petites et moyennes entreprises maliennes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut