Économie › Actualités Économie

5è Nuit des entreprises du Mali : Les meilleurs primés

Tous les ans, les meilleures entreprises maliennes sont primées dans plusieurs catégories telles les prix de : l’excellence, la persévérance, l’industrie, l’entreprenariat féminin, l’entreprenariat jeune, la qualité, etc. Proomouvoir l’entreprenariat au Mali Le ministre de l’industrie, des investissements et du commerce, Mr Amadou Abdoulaye Diallo exprime le souhait que d’ici 2012, le produit intérieur brut du Mali, augmente de 20%. Cela selon lui, contribuera à  améliorer l’environnement des entreprises et l’expansion du secteur privé: « Il est important d’améliorer la disponibilité des infrastructures. C’’est pour cette raison que nous avons jugé impératif, les constructions des zones industrielles de Ségou, Mopti, Kayes et Sikasso », explique-t-il avant d’ajouter que pour la réduction du coût de l’électricité, il faut nationaliser le fond national de garantie. Cela facilitera beaucoup la tâche aux entreprises du pays. Il appelle les entreprises à  prioriser le dialogue inter-branches, pour l’amélioration de la qualité et de la productivité. Le socle de développement d’un pays, à  travers les entreprises Par ailleurs, le ministre déplore la gestion de certaines entreprises familiales trop souvent confondues aux biens familiaux, donc mal gérées selon ses propres termes. « Une entreprise structurée s’améliore vite. Aucun pays ne peut se développer avec le commerce, ce sont plus tôt les entreprises qui font l’expansion économique d’un pays.» Sept prix décernés Au cours de cette 5e nuit des entreprises, sept (7) prix ont été décernés aux meilleures entreprises du pays. Le plus prestigieux des prix, celui de l’excellence est revenu à  Toguna Industries créée en 2006. Le Directeur général, Mr Keita se réjouit fortement de ce prix qui « contribuera à  n’en point douter, à  la consolidation du sérieux et de la meilleure suivie du travail dans l’entreprise». Le prix de la persévérance a été décerné à  la ‘holding Ben and Co’. Elle emploie environ 436 employés et est spécifiquement C’blée sur le domaine pétrolier. Les moulins modernes du Mali décrochent le prix de l’industrie. Pour sa part, la société Draméra et frères, la SONAF, empoche le prix de l’entreprenariat jeune. Le prix de l’entreprenariat féminin revient à  l’entreprise ‘Aicha BTP’. Sa promotrice indique vouloir lancer bientôt, un programme de construction de 100 logements sociaux. l’entreprise ‘Danaya s’envole avec le prix de la qualité. Elle fait la production de plusieurs céréales consommées au Mali et ailleurs (Mil, Mais, riz, sorgho, fonio…). Le dernier prix, celui de l’innovation, revient à  l’entreprise ‘la soudanaise’. ‘La soudanaise’ est l’inventeur de la fameuse brique H ou 2H, beaucoup utilisée dans la construction de nombreuses maisons.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut