Politique › Politique Nationale

Direction du Domaine et des Cadastres (DNDC) : quelles recettes pour l’état ?

Un taux de réalisation de 109% au titre de l’année 2009 à€ ce titre, elle a recouvré pour le compte du budget de l’Etat environ 49 millions de francs CFA sur des prévisions estimées à  45 millions de Francs, soit un taux de réalisation de 109%. Cette information a été donnée par le ministre, Mme Gakou Salamata Fofana, lors du premier conseil de la Direction nationale des domaines et du cadastre. Pendant trois jours, les participants vont se pencher sur les examens des réalisations de 2009 et dégager les perspectives de 2010, et débattront du fonctionnement et de la modernisation de la DNDC. Sans oublier l’adoption du compte-rendu du rapport de la 2ème journée et l’examen des documents du Syndicat. Vision d’ensemble l’organisation de ce 1er conseil relève de la volonté des cadres et agents du domaine, de faire cette structure importante une administration moderne à  l’écoute de la nation entière. C’’est pourquoi Boubacar K. Coulibaly, Directeur général des domaines et du cadastre a déclaré : « Nous avons besoin de communiquer avec tout le monde pour partager notre vision. Nous serons tous en ordre de bataille de Kayes à  Kidal pour élever le défi ». Pouur la ministre du Logement, le gouvernement a déjà  posé les premiers jalons de cette réussite , en signant avec le gouvernement canadien, le 11 décembre 2009 après les Etats généraux du foncier, l’accord de financement de la phase 2 du projet de mobilisation des ressources intérieures. Ce qui va aider à  consolider les acquis réalisés par la Direction générale des impôts au cours de la phase 1. Sans oublier la modernisation de la Direction nationale des domaines et du cadastre, l’informatisation et la généralisation des outils modernes de gestion des ressources humaines, entre autres. « Ces actions jumelées à  celles entreprises avec l’appui des programmes de Pagam autorisent à  fonder beaucoup d’espoir quant à  vos capacités de relever le défi d’ici la fin de l’année 2012 », a déclaré la ministre. l’arbre ne doit pas cacher la forêt Malgré les bons résultats en matière de mobilisation et de recouvrement, les ressources intérieures restent malheureusement entachées par la mauvaise gestion, voire la chienlit, qui caractérise la gestion du foncier actuellement. s’adressant aux cadres et aux agents, Mme Gakou Salamata Fofana a précisé que : « les attentes de la nation entière sont très fortes à  ce niveau, aussi, je vous engage à  un changement de comportement dans vos actions de tous les jours en faisant preuve de professionnalisme, de hautes valeurs morales, humaines et de compétences dans l’exécution de votre missions de tous les jours ». Les syndicats expriment leur préoccupation Selon eux, les efforts consentis par la direction pour moderniser le service, permettront d’améliorer leurs conditions de travail, telles que la construction des nouvelles DRDC, les sessions de formation des agents et l’informatisation des services. Notons le manque de protection des agents qui sont interpellés devant des policiers judiciaires ou les juges pour les actes posés dans l’exercice de leur mission de tous les jours, l’inexistence d’un plan de carrière des agents etc. Reconnaissant la justesse de leurs revendications, la ministre a rassuré que son département sera toujours à  leurs côtés pour leur apporter la protection nécessaire dans l’exercice de leur mission.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut