Économie › Actualités Économie

AZI, des résultats encourageants

l’AZI a tenu hier la 6ème session de son conseil d’administration. C’’était sous la présidence de Yacouba Traoré, PDG de la structure, en présence des administrateurs. Budget 2010 Au cour des travaux, le Conseil d’administration a approuvé le projet de budget (au titre de l’exercice 2010 de l’Agence) équilibré en recettes et en dépenses à  la somme de 1 500 000 000 F CFA, repartie en budget de fonctionnement pour 445 500 000 F CFA et budget d’investissement pour 1 054 500 000 F CFA. Avant de saluer l’engagement du service commercial de l’Agence, le PDG Yacouba Traoré a indiqué les recettes recouvrées ont été de 1 229 044 713 F CFA. Cette année, les responsables de l’AZI entendent, mettre le cap sur la réalisation de zones industrielles à  Kayes, Sikasso, et Mopti. Au nombre des réalisations faites par l’AZI, au cours de l’année 2009, il faut noter singulièrement noter le lancement des travaux de viabilisation de la zone industrielle de Dialakorobougou en août dernier, et celle de Ségou (le décembre dernier). Située sur la route de Ségou (à  10 km de Bamako), la zone industrielle de Dialakorobougou entre dans le cadre de la première phase du programme de l’Agence. La zone qui couvre une superficie de 200 hectares, abritera cinq secteurs d’activité, dont un secteur pour les entrepôts et les établissements d’une superficie de 70 hectares, un secteur pour le commerce et les services d’une superficie de 42 hectares, un secteur résidentiel de 27 logements. Technopoles en régions La deuxième phase du programme de l’Agence prévoit l’aménagement de la zone industrielle de Ségou située à  3 km de la ville de Ségou au nord est, sur le route régionale N 23. Couvrant une superficie de 241 hectares 47 ares 24 centiares. Le coût des travaux de viabilisation du site (voirie, eau, électricité et téléphone) d’un niveau IV, est estimé à  11 milliards de F CFA. l’Agence ambitionne de faire de la zone industrielle de Ségou un technopole de developpement industriel et commercial moderne avec une concentration de tous les secteurs d’activités liées à  l’industrie, au commerce et aux services. Booster l’industrie au Mali Dans la note technique portant sur le niveau d’aménagement de la zone industrielle de Ségou, le démarrage de la première tranche des travaux de viabilisation proprement dits (voiries, assainissement, alimentation en eau, électricité et téléphone…) est prévu au courant du premier semestre de l’année 2010. Ainsi, il est prévu de réaliser l’ensemble des travaux en quatre tranches étalées sur quatre (4) ans. A rappeler que le site de la zone industrielle de Ségou, pourra accueillir les premières entreprises ou implantations industrielles dès la réception provisoire des travaux de viabilisation de la première tranche prévue ici décembre 2010. Le présent conseil d’administration s’est achevé sur de réelles notes d’espoirs pour cette jeune structure dont la mission première est de booster le secteur de l’industrie au Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut