Sport › Autres sports

Semaine de l’amitié sénégalo-malienne : la fête couronnée par la lutte sportive

En marge de la semaine de l’amitié sénégalo-malienne, une compétition de lutte sportive a été organisée hier au stade municipal de l’Hippodrome (en commune 2 de Bamako), à  l’intention des lutteurs sénégalais et maliens. De nombreuses personnalités aussi bien sénégalaises que maliennes y étaient présentes. Initiée par les responsables sportifs des deux pays, l’un des objectifs de cet évènement était de permettre aux lutteurs des deux pays de se connaà®tre mutuellement et à  échanger leurs expériences. En tout cas, il faut signaler que le Sénégal a su valoriser ce sport en l’adaptant à  ses réalités sociales. Il est l’un des premiers Etats au monde à  valoriser la lutte. C’’est dire que le Mali a beaucoup d’apprendre de lui. Le démarrage de la compétition a été précédé de brefs discours des personnalités présentes, dont le président de la Fédération sénégalaise de lutte traditionnelle, de l’Ambassadeur du Sénégal au Mali, Mme Seck, le ministre des sports du Mali, Hamane Niang. Le ministre Niang a laissé entendre que l’événement sportif s’inscrivait dans le cadre des bonnes relations de partenariat entre le Mali et le Sénégal, et du cinquantenaire. Plusieurs écuries se sont affrontées en fonction de différentes catégories. La compétition s’est déroulée en deux phases. La 1ère phase a vu les lutteurs maliens s’affronter entre eux, tandis que la 2ème phase s’est déroulée entre la trois représentants de diaspora sénégalaise (au Mali) et trois lutteurs venus du Sénégal pour la cause. Les écuries maliennes qui se sont affrontées (Tanga sport, l’Usfas et l’écurie dogon) était visiblement au rendez vous d’un grand jour. En catégorie 66kg, Drissa Guindo (de l’écurie dogon) l’a remporté devant Adama Pona (de Tanga sport). Juste après, C’’est Békaye Traoré (vainqueur) qui en découdra avec Harouna Konaté, dans la catégorie des 76 kg. Dans la catégorie des 96 kg, le vainqueur en titre du Mali, Baba Tall, l’emportera devant Karounga, à  l’issue d’une partie très serrée ou seul la ténacité a payé. Partie sénégalaise, il y a eu au total 3 confrontations, entre sénégalais de la diaspora et leurs compatriotes. Le plus aléchant a été celui qui a mis au prise Samba Sène et Mamadou Diop. Au finish, C’’est Mamadou Diop qui l’a emporté. Il faut dire que la Fédération malienne de Lutte traditionnelle n’a ménagé aucun effort pour que la fête soit totale. La semaine sénégalo malienne connaitra son épilogue aujourd’hui même au Stade Omnisport Modibo Keita avec à  la clé des matchs amicaux en football. La cérémonie aura été très riche en couleur. En effet, une semaine durant, la communauté sénégalaise vivant au Mali entendait apporter sa touche pour le rayonnement du 50ème anniversaire de l’indépendance du Mali. Faudra-t-il rappeler que le Sénégal également fête cette année son cinquantenaire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut