Sport › Football

Coupe CAF et Ligue des champions : le Stade Malien et le Djoliba AC battus ce week-end.

Le Stade en suspens l’épée de Damoclès est à  nouveau suspendue sur les clubs maliens du Stade malien et du Djoliba AC. Battus vendredi au Stade omnisport sur le score de 1 but à  0, les « Djolibistes » devront de gagner au Congo pour espérer poursuivre la compétition. Le Stade malien de Bamako, tenant du titre de champion d’Afrique, a chuté face au FUS de Rabat en s’inclinant par 2 buts à  0 le vendredi dernier (23 Avril). Des stadistes dominés Cueilli à  froid en encaissant très tôt un but, le Stade malien a produit l’un de ses plus mauvais matchs de saison : un jeu sans cohérence ni rigueur. Après une heure de jeu, le Stade malien encaisse un but dU FUS de Rabat dont l’auteur est un ancien joueur du Stade malien et du Djoliba de Bamako, en l’occurrence, Souleymane Dembélé, à  la 67è. FUS de Rabat a donc frappé un grand coup pour la qualification en phase de poule. Le Stade devrait faire mieux pour prétendre à  une qualification, s’il veut défendre son titre. On se souvient que le Stade malien a surmonté deux fois un score de 2 à  0 : à  l’acquisition de leur titre (contre les Algériens du Sétif) et au deuxième tour de ladite compétition (Sewé Sport d’Abidjan, Côte d’Ivoire). Ligue des champions En ligue des champions, le Djoliba a chuté à  domicile face au tout puissant Mazembe de RDC. Ainsi, le Tout Puissant Mazembé (Champion en titre) a réussi son entrée en matière en dominant le Djoliba de Bamako (1à  O). Dès la première minute, les Congolais, en donnant le coup d’envoi du match, se signalent devant les buts djolibistes. Le Djoliba laissant passer l’orage au fil du temps, prend le jeu à  son compte et commence à  attaquer le camp adverse. C’’est vers la 20è minute, que l’attaquant djolibiste, Koffi N’Guessan, rate une belle occasion d’ouvrir le score. Puis on assiste à  des occasions de but de Lassine Diawara, de Mintou Doucouré et Jean-Louis Gua. La mi-temps s’est donc soldée par un score nul et vierge. Pourtant, le Djoliba avait largement dominé la partie. Au début de la 2è mi-temps, vers la 55è mn, idéalement placé en position d’hors jeu, l’attaquant congolais pénètre dans la surface de réparation djolibiste. Mais il est fauché par le gardien du Djoliba. Alors, l’arbitre siffle le penalty qui sera transformé en but par Trésor Putu qui, après avoir observé un temps d’arrêt, bât ainsi le gardien de but adverse. Le Djoliba arrivera t-il à  renverser la tendance, lors du match retour, dans deux semaines ? .

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut