Santé › Actualités Santé

Santé : L’accueil des malades à l’hôpital, un devoir

Qu’est ce que un bon accueil du malade ? Le bon accueil, est une partie intégrante de la prise en charge des soins dans la mesure o๠il doit intégrer le stress inhérent aux établissements sanitaires publics et privés, lieux o๠règnent la maladie, la souffrance et donc l’angoisse. Or, la qualité non convenable de l’accueil engendre diverses conséquences dont une sous utilisation des services de santé et la perte de confiance des usagers, voire leur résignation. C’’est ainsi qu’il ressort des statistiques reconnues en la matière qu’: « un visiteur satisfait incite quatre personnes de son entourage à  se rendre dans ce service et qu’un visiteur mécontent en dissuade dix». « Soyons plus conscient de nos devoirs les uns envers les autres ». Selon un médecin, le sens de l’accueil, le respect de l’éthique dans les établissements de services aux citoyens constitue un gage de qualité des services et de satisfaction des citoyens. Aussi, dans les établissements hospitaliers et de soins, publics et privés, les patients doivent se sentir, à  l’entrée et à  la sortie, à  l’aise, entre de bonnes mains ; et ceci n’est possible que par la fourniture d’un accueil chaleureux, personnalisé… De ce fait, le personnel chargé de soigner et d’hospitaliser les patients est tenu de maà®triser et d’appliquer les règles de bonnes manières et d’éthique, afin de contribuer moralement à  leur guérison. Le comportement agité du personnel de certains établissements ne fait que rendre les patients plus malades qu’ils étaient avant de se présenter pour subir des soins ; d’o๠des interventions de sensibilisation s’imposent avec acuité pour redresser la situation et rappeler le personnel de santé à  l’ordre.Il est parfois désolant de voir ou d’entendre un infirmier crier sur un malade ; et ce genre de comportement peut être jugé de criminel car le patient est à  l’hôpital ou au centre de santé malgré lui parce qu’il est soufrant ou parce qu’il cherche de l’aide et du soulagement de sa souffrance, et non pour aggraver son état de santé. Tous les acteurs et intervenants vont plancher sur la problématique du bon accueil dans les établissements sanitaires. Ceci, afin d’asseoir un accueil de qualité humaine dans les établissements sanitaires publics et privés. Il s’agit véritablement d’œuvrer ensemble maintenant, pour faire du malade un Roi.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut