Société › Actualités Société

Dakar : C’est parti pour la caravane de l’Intégration Africaine !

Au flanc du quartier urbain Ouakam se trouve dressé le pittoresque monument dont la notoriété à  travers le monde n’est plus à  démontrer. C’’est là  ou s’est déroulé la cérémonie de lancement officielle du premier road TV initié par la Chaine du Continent : Africable. En effet, Africable en collaboration avec ses nombreux partenaires n’a pas lésiné sur les moyens pour donner à  l’évènement toute sa splendeur. De nombreuses personnalités africaines ont tenu a être les acteurs pour l’édification d’une Afrique de nos rêves. Radio, presse écrite, presse audiovisuelle, marqueront l’évènement à  travers des émissions grand public fortement accrocheurs. Dans son discours, le PDG de Africable n’a pas manqué de donner toute la signification de cette caravane. Il indiquera que la caravane l’un des objectifs est de renforcement le système de fédération des Etats, et donc de matérialiser l’intégration africaine à  travers le véhicule de l’image, du son, l’écriture. Lors de cette la cérémonie, le président Wade a été « érigé » en véritable père du changement à  l’image de son prestigieux monument dédié à  la renaissance africaine. Selon le président sénégalais, cette l’initiative de cette caravane en tant que véhicule de l’image sera d’un apport important dans l’éveil des consciences.Pour le président Wade, la renaissance africaine passe nécessairement par une remise en cause. Ainsi, dira-t-il, 50 années après les indépendances, l’Afrique se doit de ne pas désespérer… « avec ses nombreux intellectuels, sa brillante et vaillante jeunesse ». « Plus que jamais, la jeunesse doit refuser de rester cloitrée dans son réflexe de migration constante. Elle doit résolument s’engager sur les chantiers d’une Afrique debout depuis maintenant 50 ans », a declaré le président Wade. Par ailleurs, dira-t-il, si l’Afrique veut capitaliser ses atouts, il lui faut impérativement aller vers « les Etats-Unis d’Afrique. Avant de terminer ses propos, le chef de l’Etat sénégalais a adressé ses félicitations au promoteur de la caravane, Ismael Sidibé, auquel il a attribué l’ordre du mérite du Sénégal. Toutefois, dit-il, le choix de Dakar pour abriter le lancement de la caravane est plein de symbole. Avant de se retirer, le président Wade a, conformément à  ses habitudes, pris un bain de foule, tout en serrant la main des associations et regroupements socio-professionnels venus pour le soutenir. La cérémonie a été agrémentée par la prestation d’artistes de grandes renommée tel que la malienne Adja Soumano, la sénégalaise Mariam Sissoko et bien d’autres. Aujourd’hui, la caravane se fera le devoir de sillonner la majestueuse capitale du Sénégal, Dakar, avant s’ébranler demain sur les grandes villes et régions du pays de la Teranga.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut