Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Les artistes maliens présentent leurs trophées, prix et distinctions obtenues en 2009 et 2010

La cérémonie de présentation s’est déroulée en présence du Ministre de la culture, de l’Ambassadeur de la Chine au Mali et de tous les acteurs des arts et de la culture malienne. Rendre hommage aux artistes Maliens l’objectif de cette cérémonie est selon le ministre Mohamed El Moctar, de rendre hommage aux artistes par la reconnaissance du mérite, stimuler la créativité, encourager les artistes et inciter les jeunes au professionnalisme. Ainsi neufs acteurs de la culture ont été présentés leurs prix. Ce sont notamment : Diarrah Sanogo alias Bougougnéré, Hawa Traoré, Ladji Diakité, Souleymane Cissé, Rokia Traoré, Salif Keita, Mamadou Diakité dit ‘Djélikédjan’, Bassékou Kouyaté et Mokobé Traoré. Cependant, tous n’étant pas présents, ils se sont faits représenté. Les artistes présentent leurs trophées Chacun des artistes a présenté son trophée au ministre et son hôte, l’ambassadeur chinois. Ce dernier est un homme très engagée pour la promotion de la culture malienne ici et ailleurs. C’’est Diarrah Sanogo qui ouvrira le bal. Elle a obtenu le trophée de la meilleure comédienne d’Afrique. C’’était lors des grands prix Afrique du théâtre francophone à  Porto Novo au Bénin en 2009, pour la pièce ‘Bougougnéré invite à  diner’. Cet évènement culturel récompense les femmes et les hommes du 4e art (théâtre). Metteurs en scène, comédiens et dramaturges à  l’issue d’une compétition entre 27 pays francophones d’Afrique et de la diaspora. Signalons que l’artiste a obtenu sa maitrise d’Art dramatique à  la faculté des lettres, langues, arts et sciences humaines. « Avoir un trophée C’’est émouvant, mais être remerciée et reconnue pour ses efforts par son pays, ça l’est encore plus. », déclare Diarra au bord de l’émotion. Vive le cinéma ! Dans le domaine cinématographique, ce sont Hawa Traoré, Souleymane Cissé et Ladji Diakité qui présenteront leurs prix. Hawa Traoré a reçu le prix du meilleur scénario lors du festival de films documentaires« Anasy documentary awards » à  Abbu Dabbi, aux Emirats Arabes Unis. C’’était pour son film documentaire ‘Waliden’. Elle ne l’a obtenu que la semaine dernière et est visiblement très fière de cette distinction. Souleymane Cissé pour sa part, a présenté le trophée qui lui a été décerné par la BBC le « British Corporation » et la ville de Grenade en Espagne pour l’ensemble de ses œuvres. De son côté, le caméraman Ladji Diakité présente le trophée du grand prix Sembene Ousmane au festival Miroir d’Afrique à  Marseille avec le film fantan fanga et le prix émancipation des felles lors du même festival ; Ensuite le prix spécial offert par l’inter africaine de la prévention des risques professionnels au FESPACO 2009 et enfin une mention spéciale de l’union européenne. Et la musique ! Bassékou Kouyaté a présenté le prix qu’il a décroché lors des Koras Awards tenus au Burkina Faso cette année. Il a obtenu avec son groupe le Symétric Orchestra, le prix du meilleur groupe traditionnel de l’année. Il estime que ce trophée n’est pas pour lui, mais pour tous les maliens d’ici et d’ailleurs. Il précise : « sans l’implication personnelle des autorités du pays, sans la participation effective de tous les citoyens de ce pays, nous n’aurions jamais obtenu ce prix. » Mokobé Traoré à  quant à  lui reçu en 2009, le prix du meilleur artiste international et meilleur ambassadeur hip-hop de l’année lors de la 1ere édition du Mali hip hop awards. A cela s’ajoute le trophée de meilleur patriote et espoir de l’année 2009. Rokia Traoré a été primé lors des victoires de la musique, dans la catégorie « meilleur album musique du monde » lors de la 24e édition en 2008 à  Paris. Salif Keà¯ta a quand à  lui reçu l’année suivante, le même trophée lors de la 25 édition au Zénith de Paris. C’’était pour son dernier album « la différence ».La dernière présentation était celle de Mamadou Diakité Djélikédjan. Le jeune choriste malien a remporté le prix du meilleur album de musique traditionnelle aux 52e Grammy Awards, pour son 4e album « Douga Mansa ». Le ministre de la culture a remercié tous ces acteurs qui sont selon lui, portent le flambeau de la culture malienne. « Vous êtes les moteurs, acteurs et ambassadeurs de notre culture au delà  des frontières de pays. Vous ne serez jamais assez remercié. La plupart d’entre vous sont partis tout seuls au front et vous avez réussi. l’avenir du Mali ne doit pas s’arrêter là . Persévérez toujours et encore. Le ministère ne peut que vous accompagner. Vos petits frères et sœurs, vos enfants et tout le Mali vous regardent. Alors ne baissez jamais les bras. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, le travail continu.» Déclarera-t-il.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut