Santé › Actualités Santé

La goyave : un fruit aux vertus aphrodisiaques

Ce fruit parfumé contient pourtant de la vitamine C à  raison d’une moyenne de 243 mg/100 g. Ce taux peut aller jusqu’à  un pic de 900 mg/100 g. Elle en renferme donc 5 fois plus que les agrumes (orange, citron, mandarine, etc.). Une portion de 40 g permet ainsi de couvrir les besoins quotidiens recommandés en vitamine C. Comme quoi, la goyave devrait être un bon allié contre les petits maux de l’hiver causés par la baisse de régime. Elle abonde d’ailleurs sur les Hautes terres, là  o๠l’hiver est rigoureux. Mais la goyave de couleur rouge appelée « goavy tsy nia » ou « goavy tsy nahy » selon les régions, pousse aussi sur les côtes humides dont l’Atsimo Atsinanana et Vatovavy Fitovinany. Qu’elle soit plus grosse et ait la peau jaune ou rouge, la goyave contient toujours de la vitamine C. Hydratant Elle est également très utilisée par les femmes des à®les du Pacifique comme un soin hydratant et régénérant pour la peau du visage et du corps. D’autres associent aussi à  la goyave une vertu aphrodisiaque et un allié pour prévenir le cancer. La consommation locale de ce fruit devrait être encouragée, compte tenu de ses multiples vertus. C’’est un produit qui entre dans la composition de jus ou dans les glaces, le chocolat, dans les liqueurs, le vinaigre, etc. Sur le marché européen, elle se mange également sous forme de purée, sans les pépins bien sûr. Déguster de la goyave en assez grande quantité et avec ses pépins peut, en effet, provoquer une constipation. Très riche en vitamines C, au delà  de sa vertu aphrodisiaque, elle est utilisée pour traiter les hémorragies vaginales, problèmes cutanés, ulcères et bien d’autres, ce sont une des propriétés médicinales parmi tant d’autres que nous dévoilera l’agrobiologiste, Mr Gérard Sainte-Rose,

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut