Société › Actualités Société

Les tailleurs du marché de Gao reçoivent 40 machines à coudre

Dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 mai 2010, un grave incendie a réduit le marché de Gao en un tas de cendre. Ni marchandises, ni constructions, n’ont été épargnés. Il n’y a certes pas eu de pertes en vies humaines, mais l’incendie a provoqué d’importants dégâts et conduit des milliers de foyers au chômage. Environs 600 millions de FCFA sont partis en fumée. En plus de 32 boutiques et 1500 hagards calcinés. l’origine de l’incendie reste toujours inconnue selon les enquêteurs. Suivant le geste du gouvernement malien qui a offert 30 millions de FCFA aux victimes, le ministère de l’artisanat et de tourisme, sous la houlette de son ministre N’diaye Bah, a offert une quarantaine de machines à  coudre. La remise du matériel s’est faite ce lundi 31 à  l’assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCM), sous la présidence de Mr N’diaye Bah. Le président de l’APCM, Mr Mamadou Minkoro Traoré n’a pas caché sa joie face à  ce geste de solidarité de la part de leur ministère de tutelle. Il explique le réseau institutionnel de l’Artisanat et le ministère, se sont mobilisés dès l’annonce du drame. Donnant l’assurance qu’au nom des bénéficiaires, le matériel sera utilisé à  bon escient. La solidarité malienne toujours intacte Le ministre estime que « la place de l’artisanat est précieuse dans le développement économique, social et culturel de notre pays. Nous espérons que cette modeste contribution apportera un peu joie et de réconfort dans le C’œur des victimes ». N’diaye Bah a remis les 40 machines au président de l’APCM qui à  son tour, les a remis au représentant des victimes, notamment, le député élu de Gao et 2è vice président de l’Assemblée Nationale, Mr Mohamed Ag Inbarkhawane. Celui se réjouit de ce regain de solidarité qui n’a jamais fait défaut au Mali et remercie vivement le ministre et tous ceux qui ont de près ou loin, contribué à  soutenir la population de Gao. Le réseau des femmes artisanes du Mali a quant à  lui, offert une tête de machine à  coudre. Le président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Mr Bakary Togolais a offert 2 tonnes de riz et deux tonnes de Maà¯s aux victimes. D’autres volontaires ont suivi le pas avec 20 000, 30 000 et 6000 FCFA. Les dons continuent à  fuser de partout. La population attend avec impatience la reconstruction du marché Mr Inbarkhawane estime que l’on ne reconnaà®t ses vrais amis que dans le malheur. Il indique que les habitants de Gao attendent la reconstruction du marché en fondant tout leur espoir sur l’Etat malien et toutes les bonnes volontés. « Il y a urgence car la plupart des habitants vivaient des fruits du commerce de ce marché qui accueillait les gens venant de toute la sous région ouest-africaine.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut