Économie › Agriculture & Élevage

Campagne agricole 2010-2011 : Plus de 3 Milliards pour bombarder les nuages

C’’est suite aux sécheresses qui ont frappé le Mali dans les années 1970 et sur la base de l’expérience et les résultats en la matière au Maroc et au Burkina Faso que le Gouvernement du Mali a adopté le 28 septembre 2005 par le conseil des ministres, un programme de pluies provoquées sur cinq ans pour un montant de 14 358 000 000 FCFA. Booster la campagne agricole Ledit programme a véritablement démarré pendant la campagne agricole 2006-2007 avec un budget de 2 663 699 000 FCFA à  la suite d’un contrat avec la société américaine Weather Modification Incorpored relatif à  la location d’un avion ,la conduite des opérations de pluie provoquée et les dépenses d’équipement(logistiques) et les ressources humaines. Un radar a été acquis à  cet effet et installé à  Bamako-ville. Cette première expérience, qui s’est effectuée entre le 18 août et le 6 novembre 2006, soixante huit interventions d’ensemencement. En 2007, un budget de 2 422 079 000 FCFA a été consenti avec la même société. Pour cette deuxième campagne, deux radars météorologiques ont été acquis et installés à  Mopti et à  Manantali. Ce programme a effectué cent vingt sept interventions du 8 juin au 31 octobre 2007. Pour ce qui concerne l’année 2008, le programme a mobilisé un budget de 2 249 157 000 FCFA avec la société américaine Weather Modification Incorporated pour la location de deux avions et la conduite des opérations. Pour cette étape, un radar a été acquis et installé à  l’aéroport de Gao. Ainsi, du 5 juin au 31 octobre 2008, le programme a réalisé 205 opérations. A la lumière des résultats obtenus entre 2006 et 2008, le gouvernement du Mali a décidé de renforcer la capacité d’intervention aérienne du programme de pluies provoquées. Cela, par la conclusion d’un marché avec le groupement de la société Américaine « Weather Modification Incorpored » et «Malian Aero Company » pour un montant de 7 473 259 827 FCFA. Ce marché comprend la fourniture de deux avions Turbopropulseur King Air 200, des équipements d’ensemencement et de recherche, des produits d’ensemencement, de formation du personnel et de conduite des opérations pendant trois campagnes agricoles. Il s’agi des campagnes 2009-2010,2010-2011 et 2011-2012. Ainsi, du 14 juillet au 28 octobre 2009, il a été effectué cent soixante huit opérations. Avec ces opérations, les productions agricoles moyennes des campagnes agricoles 2006-2007,2007-2008 et 2008-2009 qui ont été les années de conduites des opérations démontrent des augmentations de 30,3% pour l’ensemble des cultures (mil, sorgho, riz, mais, fonio, blé etc.) et 42,1% pour l’ensemble des principales cultures (mil, sorgho, riz, mais etc.). Le Bassin du fleuve Sénégal Environ 20% de ces interventions ont été effectuées dans le bassin du fleuve Sénégal en amont du barrage de Manantali. Les quantités de pluies recueillies ont permis de remplir le bassin du barrage. Selon M. Traoré, conseiller technique au Ministère de l’équipement, les résultats obtenus témoignent de la nécessité de l’opération. « 15% d’augmentation de la pluviométrie pour certaines zones et près de 50% dans d’autres. Du coup la production alimentaire s’est retrouvée améliorée sans compter le relèvement du niveau des barrages pour la production hydro-électrique. Pour le ministre Agatam Ag Alassane, le programme pluie provoquée a toujours été bénéfique pour les paysans. C’’est pourquoi dit-il, la présente opération touchera plusieurs localités du pays. Cette année, le budget prévisionnel pour la conduite des opérations se chiffre à  3 170 000 000 FCFA. Notons que ce faire, le programme dispose de deux avions King air 200 Turbopropulseur, un réseau de quatre radars, une station de réception d’imagerie satellitaire, un système de télémétrie pour la gestion des radars à  partir de Bamako, le suivi en temps réel des opérations ainsi que le personnel indispensable pour la conduite de ces opérations

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut