Santé › Actualités Santé

Santé et éducation au cœur d’une rencontre à Dougouolo

La cérémonie consacrée à  l’évènement a eu lieu dans la cour du Groupe scolaire de Dougouolo, chef lieu de la commune du même nom. Faire consulter gratuitement leur population Cette cérémonie de retrouvailles a enregistré la présence de nombreuses personnalités venues de l’ancienne sous préfecture de Bla. Il s’agit du sous-préfet, Mamadou KONATE, le directeur du Centre d’animation pédagogique (CAP), Saada KONE, et un nombre important de ses collaborateurs. Le conseil municipal était représenté par le maire, Abdoulaye COULIBALY, et beaucoup de ses conseillers. Quant au chef de village, il était représenté par Idrissa COULIBALY. L’ARECOD était représentée, de son côté, par son vice-président, Hamidou DAO, et le trésorier général, Dramane DAO. Plusieurs autres membres et responsables de l’association ont honoré de leur présence à  cette rencontre qui a surtout été celle des retrouvailles et du rendez-vous des bons conseils. Les activités ont commencé par des consultations médicales gratuites au niveau du Centre de santé communautaire, dès le vendredi dans la matinée. Elles étaient conduites par le Dr Ibrahim COULIBALY de la clinique «Almet» de Bamako partenaire de l’ARECOD pour cette initiative. L’équipe était appuyée par le médecin du CSCOM, le Dr Djénéba COULIBALY, et ses collaborateurs. Cette consultation médicale a duré deux jours (vendredi et samedi). Elle a été couronnée par un succès, selon le Dr COULIBALY. Car, le communautés se sont bousculées devant le CSCOM jusque tard dans la nuit. C’était en tout cas l’objectif de la mission, permettre au populations nécessiteux qui n’ont pas le moyen de se faire consulter par un médecin. [bLes meilleurs élèves récompensés par les ressortissants ] L’après midi du vendredi a été consacré à  la remise de prix aux meilleurs élèves de la commune et au match de la finale de la «coupe ARECOD», première édition. Le représentant du chef de village de Dougouolo a souhaité la bienvenue à  ses hôtes avant de remercié l’Association, au nom de l’ensemble de ses homologues des six villages de la commune, pour le geste salutaire combien encourageant. A sa suite, le maire de la commune a exprimé la volonté de son conseil à  travailler avec l’ARECOD pour le développement de la commune. Avant d’informer les responsables de l’élaboration très prochaine du nouveau programme de développement économique et social de la commune PDSEC. Pour cela, le maire a souhaité une franche collaboration avec l’ARECOD pour la réussite un décollage économique de la commune. Hommage de l’Arecod Le Vice-Président de l’ARECOD, très enthousiaste, a rendu un hommage mérité aux autorités politiques et administratives de l’ex arrondissement de Bla qui ont bien voulu effectué le déplacement à  Dougouolo. Pour lui, cette présence de l’ARECOD à  Dougouolo était le témoignage de la volonté des fils de la commune à  Bamako et environs à  participer activement à  l’épanouissement des populations de la localité. Ainsi, «conscient de la situation difficile et de la nécessité d’un éveil de conscience des habitants de notre commune que les ressortissants ont décidé de mener trois activités phares, au titre de son programme 2010», a-t-il soutenu. Il s’agit, selon lui, de la remise de prix d’encouragement à  quelques élèves méritants, une consultation médicale gratuite au niveau du Centre de santé et enfin le match de la finale de la coupe au nom de l’ARECOD. En effet, a-t-il poursuivi, l’ARECOD a décidé d’encourager les trois meilleurs élèves des 7ème, 8ème et 9ème ainsi que les six meilleures filles de la commune, au titre de l’année scolaire 2009-2010. Ce geste est symbolique, visant à  créer une émulation entre les scolaires de Dougouolo. Le chef de la délégation ARECOD a aussi invité les enseignants à  redoubler d’efforts pour que les élèves de Dougouolo arrivent à  compétir avec leurs camarades de tous les horizons. «Car, aujourd’hui, avec la mondialisation, il ne suffit plus d’être bon mais excellent», a-t-il laissé entendre. Une association pour approcher les fils de Dougouolo Pour ce qui est de la consultation médicale gratuite, M. DAO l’opération permet à  l’association d’apporter sa pierre dans la construction de l’édifice en matière de santé. Il a aussi salué l’avènement d’un médecin au CSCOM de Dougouolo, depuis bientôt un an, ainsi que les efforts déployés par le gouvernement, ces derniers temps, en faveur dudit centre. Parlant du mach de football, Il s’agit, selon le vice-président, d’un moyen de rapprochement et de consolidation des liens sociaux les jeunes de la commune. Rapprochement communautaire L’ensemble de ces activités cadrent bien avec les objectifs de l’ARECOD, s’est défendu M. DAO. Cette association apolitique et à  but non lucratif qui crée en 2008 vise à  favoriser le rapprochement entre tous les fils de Dougouolo, en particulier ceux dont le destin a conduit à  s’installer dans hors de la commune. Le DCAP qui apprécié surtout la remise de prix aux élèves. Une des façons les plus idéales dans d’accompagner le gouvernement dans sa politique de réforme de notre système éducatif, selon lui. En effet, selon le DCAP, ces genres d’initiatives créent un système de compétitivité entre les enfants dans leur travail à  l’école. Il a profité de l’occasion pour expliquer aux parents d’élèves, la rigueur particulière dans l’organisation des examens du DEF de cette année. Une pratique qui n’a pas manqué de provoquer des grincements de dents. Pour le Patron du Centre d’animation pédagogique, il s’agit d’abord d’une volonté de l’Etat visant à  améliorer la performance de nos enfants. C’est pourquoi, ces mesures seront renforcées, dans les années à  venir, pour permettre à  l’école malienne d’être à  la hauteurs de nos attentes. Saada KONE a invité les parents d’élèves et les enseignants à  redoubler d’efforts dans le cadre de la formation des enfants pour présenter en fin d’année des candidats aptes à  tous les contrôles de niveau. Car, la fraude et le laisser-aller ne sauraient être des pratiques érigées en méthode de gestion pour une école soucieuse de l’avenir des enfants et du Mali en cette période de mondialisation, a-t-il conclu. Le Sous-préfet, Mamadou KONATE, était lui aussi comblé par le geste de l’ARECOD. «Cela me fait plus de dix ans de service que je n’avais jamais participer à  une initiative de cette nature», a-t-il commenté. Il s’agit, selon lui, du témoignage de l’union et la concorde qui existe entre les fils de la commune de Dougouolo. Le Sous-préfet a enfin sollicité une franche collaboration avec l’ARECOD pour le bitumage du tronçon Kémeni, sur la RN6,- Dougouolo, long d’environ trois Km et l’aménagement de la foire hebdomadaire de Dougouolo. Un marché qui fait la fierté du cercle de Bla et qui revêt, selon lui, une dimension nationale et même internationale. Les six meilleurs filles aussi récompensées Il faut noter que dans le but d’encourager la scolarisation des filles dans la commune, l’association, en plus des prix offert, décidé de a récompenser spécifiquement les six meilleurs filles. Ainsi, la première récompense est allée à  Mlle Pory COULIBALY avec une moyenne de 8,26, suivie de Fanta SOGOBA avec 8,24. Au second cycle c’est Bafounè DAO qui s’est illustrée avec 15,06 de moyenne. Les activités ont été clôturé par le match de foot de la finale de la «Coupe ARECOD» qui opposait l’équipe «Farakolo» en maillot bleu-blanc à  celle de «l’Avenir»en rouge-blanc. Au sifflet final, «Avenir» a eu raison sur «Farakolo» (pierre en français) avec un score de «1-0». L’équipe victorieuse a prolongé la fête jusqu’à  samedi, jour de la foire hebdomadaire de Dougouolo. Vivement la prochaine édition.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut