Personnalités › Jeunes talents

Asamoah Gyan : L’attaquant de pointe des « Black Stars » du Ghana

Biographie Surnommé Asa, le jeune joueur est né le 22 novembre 1985 à  Accra (capitale du Ghana). Son frère Baffour Gyan et lui, sont les deux seuls sportifs professionnels de la famille. Tous petits, les deux frangins jouaient le foot de rue dans les grandes allées d’Accra. Il a toujours rêvé de devenir footballeur international, à  l’image du grand Abédi Pélé qui a fait les beaux jours du foot africain à  l’échelle mondiale. Il joue d’ailleurs aux côtés du fils de ce dernier dans l’équipe nationale, André Ayew. Début d’une carrière professionnelle Si le jeune prodige galère des années durant des années avant d’intégrer l’équipe nationale du Ghana, il ne tardera cependant pas à  se faire remarquer. Lors d’un match contre la Somalie, le 19 novembre 2003, l’attaquant marque de justesse, son premier but international à  la 90e minute de jeu. Le mois suivant, il est transféré de son club d’origine le Liberty Professionals à  l’Udinese, au Ghana. Il sera par la même occasion, prêté au Modène FC, en Série B, pour s’habituer aux compétitions européennes. En 2004, le Ghana participe aux compétitions de foot lors des jeux olympiques d’été et Gyan est sélectionné parmi les titulaires. Première participation à  la coupe du monde 2006 Lors du dernier mondial auquel le Ghana a participé, le public a fait la découverte du jeune talent grâce à  ses prouesses réalisées à  la compétition. Gyan marque le but le plus rapide de la compétition (68e seconde) au Rhein Energie Stadion de Cologne contre la République tchèque. Il se fait remarquer par plusieurs clubs internationaux. Cependant, il refusera la proposition d’un club russe. Il préférera retourner au Ghana dans son club de l’Udinese afin de pouvoir accéder à  la série A qui constitue l’un des meilleurs championnats du pays. Pendant douze mois, soit entre 2006 et 2007, Asa marque 8 buts en 25 matchs. En Août 2007, il prolonge son contra jusqu’en 2012. Il fait un bon début de saison 2007-2008. Mais, en janvier 2008, il sera victime d’une blessure qui l’immobilise pendant 6 mois. Sa longue absence des terrains, lui a visiblement bien permis de reprendre des forces car, il reviendra en pleine forme à  partir de juillet 2008. Entre temps, le stade rennais de France, suivait avec intérêt, les performances du génie du ballon rond depuis 2 ans. Le club prend donc contact avec Udinese pour acheter le joueur. Le 11 juillet 2008, le club de Rennes signe un contrat de quatre ans avec Gyan. Le coût du transfert s’élève à  8,5 millions d’euro. Titularisé dès ses débuts à  Rennes Gyan est titularisé dès les premiers matchs de la saison, mais il a du mal à  donner le meilleur de lui-même. Les choses ne vont pas s’arranger avec une blessure grave en novembre de la même année. Il restera inactif durant un mois et demi. Le sélectionneur Guy Lacombe le réintègre petit à  petit après sa convalescence, en tant que remplaçant. Il marque son premier but contre Lorient le 20 décembre 2008. Il se blesse à  nouveau quelques matchs plus tard. Au finish, sa saison 2008/2009 sera très décevante avec seulement un but marqué à  cause de blessures récurrentes. Pour permettre au joueur d’effectuer une préparation d’avant-saison complète et pour éviter toute rechute, il sera suivi par le médecin du club rennais lors de ses vacances au Ghana. à€ son retour, Gyan pourra effectuer l’intégralité de la préparation d’avant-saison. Le nouvel entraà®neur du club, Frédéric Antonetti, décide de lui faire confiance et de le placer à  la pointe de l’attaque. Gyan retrouve alors toutes ses facultés de bon joueur, en inscrivant 13 buts en 24 matchs. Finaliste à  la CAN 2010 A la dernière coupe d’Afrique des nations (CAN) joué en Angola en janvier de cette année, il marque le premier but la compétition contre la Guinée Conakry. Titulaire dans cette équipe du Ghana à  la CAN, il inscrit trois buts dont un en quart de finale face à  l’Angola (1 – 0) et un en demi-finale contre le Nigeria (1 – 0). En finale, le Ghana s’incline face à  l’à‰gypte (0 – 1). Le Ghana est jusqu’à  présent, la seule équipe africaine qualifiée aux 8e de finale de ce mondial sud-Africain. Face aux Etats Unis, ils disputeront la place pour les quarts de finale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut