International › Monde

38è Sommet de la CEDEAO : La sécurité sous régionale en ligne de mire

Le 38e sommet de la Communauté économique des à‰tats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenu du 2 au 3 juillet 2010 au Cap vert. Avec un invité de marque : Lula Da Silva, le président du Brésil. L’état de la CEDEAO Cette session a permis aux Chefs d’Etat et de gouvernement d’examiner le rapport sur l’état de la communauté et le compte rendu de la 64ème session du conseil des ministres de l’institution. A cette occasion, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont défini les modalités de rotation des postes de président et des responsables des institutions de la CEDEAO. Les Chefs d’Etat et de gouvernement se sont penchés également sur le rapport de la 27ème session du Conseil de médiation et de sécurité de la CEDEAO sur la situation des crises en Afrique de l’Ouest. Sécurité sous-régionale Vendredi, ils ont aussi longuement débattu de questions institutionnelles. Quel système utiliser pour désigner les représentants de la CEDEAO ? Faut-il organiser une rotation par pays ? Le Burkina Faso et le Sénégal présentent un candidat pour présider la CEDEAO à  partir de janvier 2010 mais le débat n’était pas tranché. Et d’ici là , le Ghanéen James Victor Gbeho a prêté serment pour assurer la transition. Au menu des discussions, il y avait aussi bien sûr les crises qui secouent la région, et la nécessité de renforcer la lutte contre le trafic de drogue. Pour bien comprendre cette volonté commune à  ces pays, il convient de noter que l’idée de trouver des solutions pérennes aux questions relatives à  la crise économique et financière mondiale ainsi que la problématique des infrastructures régionales en vue de la consolidation du développement économique, de l’intégration régionale, de l’énergie, du transport, de la médiation, la libre circulation des personnes au sein de la CEDEAO et la sécurité, a pris ses sources lors de la 34ème Session ordinaire du 23 juin 2008 à  Abuja, au Nigeria. A cela, s’ajoutait la Déclaration politique et le Plan d’action de Praia, d’octobre 2008, sur le trafic illicite des drogues. Lula Da Silva et le Brésil ouvre les bras à  la CEDEAO Dans un tel contexte, la tenue d’un sommet CEDEAO/Brésil, en marge de cette 38ème session, ne peut être qu’appelée de tous leurs vœux par les Chefs d’Etat de la sous-région. Ce samedi, le président brésilien Lula les a rejoint avant de se lancer dans une tournée africaine, à  quelques mois de la fin de son mandat. Ses pairs lui ont rendu hommage, et l’ont remercié d’avoir œuvré au rapprochement entre l’Amérique du Sud et l’Afrique. « Le sommet extraordinaire aura aussi pour but d’élargir les bases commerciales entre les pays sud-américains et ouest-africains», a souligné le Président brésilien.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut