Société › Actualités Société

Education : Pour sauver l’année académique, les vacances mises à profit

A l’issue d’une concertation décisive qui a vu les militants apprécier les résultats obtenus, les syndicats ont décidé de suspendre le mouvement de grève jusqu’en octobre pour sauver l’année universitaire 2010 . Cette décision salutaire était menacée par le spectre d’un départ des enseignants en vacances à  partir du mois d‘Août. Une bonne nouvelle pour les parents d’élèves, inquiets de l’avenir de leurs chérubins. Prolongement de la trêve Le syndicat national de l’enseignement supérieur(SNESUP) prolonge la trêve jusqu’au mois d’octobre prochain. La bonne nouvelle qui a été favorablement accueillie dans l’opinion soucieuse de voir les acteurs de l’école revenir à  la raison, est tombée le 31 juillet dernier. C’’est la principale décision prise par Dr Abdou Mallé et ses camarades qui s’étaient réunis en assemblée générale extraordinaire à  l’école nationale d’ingénieurs (ENI). En effet, le bureau du SNESUP a décide de prolonger, jusqu’en octobre la trêve du 10 juillet 2010 suite à  l’intervention du chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré. l’Assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle cette décision importante a été prise avait pour objectif de faire le point des négociations avec le gouvernement non sans avoir évalué au préalable la trêve. Les questions suivantes ont été au C’œur des débats, à  savoir : la suspension de la trêve jusqu’en octobre, le travail pendant les vacances et l’exigence de la signature d’un protocole d’accord sur les différentes propositions du gouvernement. Pour l’heure ; il a été proposé des mesures transitoires pour l’avancement de tous les assistants docteurs et maitres assistants ayant 5 ans d’ancienneté dans le même corps. Ce qui fait dire Abdoul Mallé , le syndicat des enseignants que le gouvernement s’est engagé à  payer l’intégralité des salaires du mois de juillet pour l’acceptation de la trêve souhaitée par le président ATT.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut