Idées › Éditos

Vacances gouvernementales : Où vont nos ministres ?

En cette année du cinquantenaire, les choses seront peut être différentes puisque la fête mobilisera bien des énergies et pourtant beaucoup se posent cette question : o๠vont les ministres pendant les grandes vacances ? On ne peut pas dire exactement o๠ils vont tant l’information reste confidentielle au niveau des chargés de communication des divers ministères; Mais à  la lecture des mouvements et tractations actuelles, l’on pourrait soupçonner un marathon maraboutique tandis que pour d’autres, l’horizon s’élargira hors du Mali pour nouer de fructueux contacts d’affaires. A la poursuite des marchands d’illusions Les voitures 4×4 prendront bien les routes des villages au fin fond du pays avec les mallettes gonflées de billets pour solliciter les services des marchands d’illusions (marabouts). Cela pour préserver les postes ministériels ou être appelés à  d’autres fonctions plus juteuses. D’après les informations recueillies de part et d’autre, un remaniement ministériel serait probable après les festivités du 22 septembre et du Cinquantenaire du Mali. Et ce remaniement pourrait freiner le cours des activités avant cette date. Tans pis pour le cinquantenaire, ce qui intéresse nos ministres dépasse cet événement. C’’est donc le moment de profiter de ces vacances pour assurer de leur sort à  eux. Ces moments se transformeront donc en moisson pour nos agents de sorts et mystères, qui promettront monts et merveilles à  ces transhumants en mal de postes ministériels. Des sacrifices de bœufs, de moutons ou de chèvres, le sang coulera pour assurer l’avenir. Malgré tout, des têtes tomberont et le travail des artisans de bonheur et destin ne portera pas toujours ses fruits ! Rattraper le temps perdu Pour d’autres, ce seront sans doute les affaires ou les activités qui leur ont manqué pendant toute l’année et qu’ils chercheront à  combler, avec la famille, les amis et les sorties récréatives, les voyages en Europe ou à  la Mecque en ce mois de Ramadan qui commence. Et quelques uns chercheront à  consolider leur base politique à  l’intérieur du pays ou du moins à  accroitre leur côte de popularité. Les activités peuvent être différentes d’une personne à  une autre, mais elles resteront toujours dans l’intérêt de se maintenir si remaniement il y a… Wait and see !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut