Politique › Politique Nationale

Nord Mali : Aqmi exécute un guide douanier

Le mardi 10 Août dernier, la branche islamique d’Al Qaeda au Maghreb avait procédé à  l’enlèvement d’un agent de la garde nationale et un collaborateur de la douane malienne. l’opération s’est déroulée dans la région de Kidal, au nord-est du Mali.Selon une source proche des services de sécurité du Mali, AQMI avait ciblé les deux hommes depuis quelques mois. Ainsi, à  peine deux jours suivant le rapt, Al Qaeda exécute le guide douanier surnommé Merzuk. Les raisons probables de l’exécution Une attaque a été lancée contre AQMI il y a quelques années dans la zone séparant le Mali de l’Algérie. Au cours de cette attaque, à  laquelle avait participé le guide douanier Merzuk, l’homme de main d’un des chefs de l’organisation islamique avait trouvé la mort. l’exécution de Merzuk semble visiblement être une revanche des islamistes qui n’ont pas du tout accepté la perte d’un des leurs. Selon des sources proches du dossier, un document portant la mention d’une ambassade occidentale aurait été retrouvé sur le corps de Merzuk. Cette situation n’a pas du arrangé les choses pour lui car, ses ravisseurs en ont probablement déduit qu’il s’agissait d’un traà®tre au service d’autrui. Quand le passé refait surface Il faut dire que Merzuk était un touareg de la tribu des Tegermet. Dans les années 1990, il avait participé à  l’armée révolutionnaire de l’Azawad, l’un des mouvements rebelles touaregs du Mali à  l’époque. Après le retour à  la paix, il était plutôt redouté et connu pour être proche de certains élus de la région de Kidal. Tout porte à  croire que son passé a refait surface et a contribué à  le précipiter dans le gouffre. Par ailleurs, on est toujours sans nouvelle du second otage, notamment l’agent de la garde nationale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut