Économie › Actualités Économie

Sécurité Bancaire : La BCEAO met en place une centrale des incidents de paiement

C’’est officiel la Centrale des Incidents de Paiement (CIP) de l’UEMOA vient d’être lancée à  Bamako. Elle a été mise en place par la Banque Centrale en étroite collaboration avec les banques et établissements. Il s’agit d’une base de données régionale qui permet de centraliser et de diffuser des informations sur les incidents qui surviennent à  l’occasion des paiements par chèques, cartes bancaires, billets à  ordre et lettres de change, dans les Etats membres de l’UEMOA. Cette centrale participe à  l’assainissement du cadre dans lequel ces moyens de paiement sont appelés à  jouer un rôle de premier plan dans le règlement des transactions courantes et commerciales. Considérée comme un instrument de détection des délinquants financiers, la CIP offre aux commerçants, entreprises et opérateurs économiques un moyen d’éviter la manipulation de l’argent liquide, en privilégiant les paiements par chèque, carte bancaire et effets de commerce en toute quiétude. Elle permettra de résoudre le problème des personnes qui essaient de duper les banques en émettant de faux paiements, de lutter contre l’émission de chèque sans provision, l’utilisation des cartes bancaires ou chèques volés, falsifiés ou contrefaits, l’émission de chèque sur un compte clôturé. Révolution technologique La CIP-UEMOA listera les personnes physiques et morales frappées de l’interdiction d’émettre des chèques ordinaires et d’utiliser des cartes de paiements interbancaires. Consultable par serveur vocal, Internet et SMS, la centrale confère aux banques le pouvoir de faire leur propre police en matière de chèque sans provision. Ainsi, grâce à  ce dispositif, les populations peuvent utiliser en toute sécurité les instruments de paiement (chèque, carte, effet de commerce) en bénéficiant d’une protection légale garantissant le pouvoir libératoire de ces moyens de paiement. Rappelons qu’il existe trois (3) modes pour consulter la régularité d’un chèque ou d’une carte bancaire : le serveur vocal, l’Internet et sms etc…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut