Culture › Musique

Tiken Jah Fakoly poursuit son « African Révolution »

Intitulé « African Revolution », ce nouvel opus de l’artiste reggae se veut la somme de deux années de travaux. Avec ses 14 titres, l’album s’adresse principalement à  la jeunesse africaine pour une prise de conscience face aux défis auxquels le continent est confronté. « Personne ne fera l’Afrique à  notre place », aime dire l’artiste. Cette 10ème réalisation de Ticken Jah Fakoly aborde des thèmes aussi riches que variés, comme les enjeux du développement du continent, le processus électoral des Etats… « Africain Revolution » est donc attendu dans les bacs le 27 septembre prochain à  Paris. Mais, déjà , dès le 20 septembre, la cassette sera disponible au Mali, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso… Ainsi l’artiste veut accorder la primauté à  ses fans du Mali et du reste de la sous -région. arce qu’ils méritent plus que cela ». Dans l’album, l’artiste rend hommage à  sa mère à  travers la chanson « Inithié » qui se veut la reconnaissance de plusieurs années de souffrance que l’on connaà®t à  une femme. L’héritage de Bob Marley Aussi, « Marley foly » chante Bob Marley ou le précurseur de la musique reggae, originaire de la Jamaà¯que. « C’’est un artiste qui a été de tous les combats contre le néocolonialisme, l’injustice, etc. La jeune génération que nous sommes lui devons cet hommage », a précisé l’artiste. Par ailleurs, l’artiste fustige les dirigeants africains qui ont envahi les écrans des télévisions à  chaque édition du journal. « Sors de ma télé ! » constitue en effet un appel à  la protestation contre ce que l’artiste qualifie le « monopole de nos télévisions ». Notons que « African Revolution », C’’est aussi le refus de la fatalité et un appel à  l’éveil des consciences à  travers des titres comme « Je dis non ! ». Rappellons que cet album est le 10ème de l’artiste après, « Mangercratie » en 1996, « Cour d’Histoire » en 1999, « Le caméléon » sorti en 2000, « Françafrique » en 2002, « Coup de gueule » en 2004, « l’Africain » sorti le 24 septembre 2008…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut