Société › Actualités Société

L’adieu à Ché Ché Dramé : une foule inconsolable aux obsèques

Sur les visages, c’était la grande consternation. L’on pouvait à  peine se frayer un passage parmi l’immense foule rassemblée ce jeudi à  Attbougou pour rendre le dernier adieu à  Chéché dramé. Ils sont venus très nombreux, les amis, parents, sympathisants de l’artiste. Chacun tenait absolument à  rendre un dernier adieu à  une artiste qui a marqué d’un sceau indélébile son temps. Sa voix suave teintée de sonorités musicales à  dimension moderne lui ont attiré un taux d’audition extraordinaire. Avec ses 26 ans, l’artiste était à  la fleur de l’âge. Le parterre de femme qui occupait l’intérieur et la devanture de la concession pleurait à  grandes larmes. Juste après les prières usuelles le cortège funèbre s’est ébranlé sur la route du cimetière de Niamakoro. C’’est là  que l’artiste a été porté en terre et repose désormais. Sur place, nous avons recueillis quelques impressions sur elle. Babani Koné, artiste chanteuse : Je suis de celles qui l’ont lancé sur la scène. [ Ché Ché Dramé fut la koriste de la Chanteuse Babani Koné ndlr ] Elle n’avait pas de problème. C’était une fille très simple, très gentille qui chantait bien. Nampé Sadio, artiste chanteur : Ce que je peux retenir de Chéché, C’’est qu’elle a été très gentille avec moi. Ensemble, nous avons fait une chanson dernièrement. J’ai pas eu de problème avec elle. Que son âme repose en paix. Mohamed Touré, 14 ans, fan de l’artiste : Aujourd’hui est un triste jour, parce que nous avons perdu l’un de nos meilleurs artistes. Chéché me plait parce qu’elle chante bien, sa voix me plait. Aujourd’hui elle nous a quitté, ce n’est pas bien mais la mort, personne ne peut l’éviter. Que Dieu, dans son royaume, la sauve! Habib Dembélé dit « Guimba », artiste comédien : Je suis désemparée. En fait, elle fait partie de la génération qui a vu le succès quand je n’était pas là . Mais j’ai entendu beaucoup de bien d’elle. Et aussi, mes enfants l’adoraient beaucoup. C’est comme si c’est chez moi que ça se passait, parce que tous mes enfants sont très très tristes. En plus elle fait partie de cette grande famille des artistes pour laquelle j’appartiens. Amadou Kodio, animateur à  l’ORTM : Je connaissais Chéché pour l’avoir vu à  l’œuvre sur scène. C’est une artiste qui faisait partie de notre génération. Sa mort constitue une très grande perte pour nous. Elle nous donnait la gaieté, la bonne humeur quand elle est sur scène, à  travers ses chansons. C’est une artiste qui a la tête sur les épaules. C’est une fille très très respectueuse. C’est ce qui a fait que nous on a pu travailler avec lui.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut