Idées › Éditos

Moussa Traoré au défilé du 22 septembre : Pour ou contre ?

Sékouba Togola, électro-mécanicien : « Moussa Traoré a intérêt à  rester chez lui pour sa propre sécurité au risque de se faire lyncher par certains revanchards du 26 mars 1991 ! » Ibrahim Traoré : « Je ne vois aucun mal à  la présence de Moussa au défilé. Modibo Keita et Moussa Traoré ont tous deux tué pendant leur règne au Pouvoir. Fily Dabo Sissoko et Hamadoun Dicko ont été tués par Modibo Keita ; mais il est réhabilité aujourd’hui dans le cadre du cinquantenaire. Moussa aussi a tué ses compagnons d’armes : C’’est la loi du pouvoir dictatorial. Je ne vois pas pourquoi Moussa Traoré ne prendrait pas place à  la tribune du défilé militaire et civil alors que la femme de Modibo Keita sera présente auprés d’ATT » M Traoré, opérateur économique : « Ceux qui sont au pouvoir sont tout aussi criminels que Moussa Traoré, le pouvoir joue au laxisme, faute de d’autorité et sous Moussa Traoré, malgré les difficultés, l’éducation au moins, n’était pas bafoué et les produits de première nécessité étaient abordables, il n’y avait pas la banalisation du pouvoir comme on le voit aujourd’hui ». Quant les martyrs se retournent dans leur tombe Par contre d’autres personnes trouvent déshonorable pour la mémoire de Modibo Keita que Moussa Traoré assiste au défilé du 22 septembre. Drissa K, enseignant à  la retraite : « Moussa a tué Modibo Keita, Abdoul Karim Camara, ces compagnons d’armes tels que Tiécoro Bakayoko, Kissima Dounkara etc… C’’est un assassin gracié qui a fait régresser le Mali pendant 23 ans de règne au pouvoir ». Djénèba Sympara, ménagère : « Les maliens doivent être tolérants, il est difficile d’oublier certaines choses mais comme nous fêtons le cinquantenaire du Mali, il serait mal vu de célébrer la fête sans inviter Moussa Traoré en tant qu’ancien chef d’Etat. » Idrissa Sangaré, Juriste : « Je me demande si Alpha ne boycottera pas la fête à  cause de la présence de Moussa Traoré à  la tribune du défilé du cinquantenaire. Je connais l’homme, il est idéologue, démocrate, malgré qu’il ait gracié Moussa Traoré mais sera t-il prêt à  partager la même tribune que l’ancien général ? Quant à  la présence de Moussa au défilé du 22 septembre, elle déshonorerait la mémoire des martyrs de la démocratie qui reposent au cimetière de Niaréla. Je suis du même avis que les auteurs du tract parce que cet homme a plongé notre pays dans le chaos, liquidé notre économie, notre école, nos grandes valeurs de civilisations. Il a été gracié malgré sa double condamnation à  mort et il vit aujourd’hui à  la charge de l’Etat… On l’a même hissé au rang d’ancien chef d’Etat avec tous les privilèges contrairement à  la loi. Mais cet homme n’a que du mépris pour le peuple du Mali. Comme on le voit, l’unanimité est loin d’être faite autour de la présence de l’ancien président Moussa Traoré au défilé des Forces armées pour les festivités commémoratives du Cinquantenaire du Mali, le 22 septembre 2010. Le débat est lancé !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut