International › Monde

7 personnes enlevées dans le nord du Niger : les représailles d’Aqmi ?

Ces informations qui ont été relayées sur les antennes de RFI, tourne au grand désarroi de la France qui, encore une fois, voit ses citoyens malmenés. Cependant une question demeure en suspens. Pourquoi c’est la population française qui, apparemment, demeure la proie à  abattre dans ces histoires d’enlèvements. La France doit s’interroger à  plus d’un titre. Les français sont victimes presque de toutes les attaques terroristes perpétrées dans la bande sahélo saharienne. Hier, au cours de son discours à  propos des conseils de défense sur les menaces sahélo-sahariennes, Nicolas Sarkozy s’est engagé à  tout faire pour retrouver ses compatriotes ainsi enlevés au nord du Niger. Mais, comme le dit un éditorialiste malien, « au fond, il ne sait pas exactement o๠il ira chercher ces otages dans l’immense désert que se partagent l’Algérie, le Niger, le Mali, le Tchad, la Libye et la Mauritanie, avec des geôliers extrêmement mobiles de surcroà®t ». En tout cas, pour le moment les assaillants ne se sont pas encore dévoilés. Même si le lourd soupçon pèse sur Aqmi, il n’en demeure pas moins que l’acte soit signé par d’autres groupes terroristes locals à  l’instar des rebelles du MNJ. En effet, ces derniers avaient, eux aussi, déjà  enlevé des citoyens, dans la même zone. Meme si cet enlèvement est fait à  la manière d’Aqmi, il faut signaler que cette organisation terroriste n’est pas encore sorti de son silence. En général, quant elle prend des otages, elle ne parle que si elle est à  l’abri. Ce coup survient juste deux mois après le raid franco-mauritanien contre des bases Aqmi au Nord Mali o๠sept salafistes auraient été tués. Aujourd’hui, la manière dont ces cinq Français se retrouvent entre les mains d’inconnus se révèle bizzare. Est-ce un moyen pour Aqmi de se venger ? La France fera-t-elle à  son armé pour une présence militaire plus soutenue dans la Bande sahélo saharienne ?

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut