Société › Actualités Société

Bamako : la Cité administrative inaugurée par ATT

Bâtie sur une superficie de 10 hectares, au bord du fleuve Niger, la nouvelle Cité administrative est l’un des plus grands projets de la sous-région. Elle est le fruit de la coopération fructueuse entre notre pays et la Grande Jamahirya Arabe Libyenne. L’imposante bâtisse a été réalisée par une entreprise publique libyenne dénommée « General Company for Construction » pour un coût total de plus de 43,3 milliards de Fcfa financés par la Libye. Le projet avait été conçu à  l’origine pour un coût de construction de 27 milliards de Fcfa. Durant la phase de gros œuvres, le chantier offrait quotidiennement du travail à  1 400 employés (ingénieurs, ouvriers et manœuvres). Les travaux de finition ont été effectués par plus de 600 ingénieurs et ouvriers qualifiés. Il faut aussi noter qu’une dizaine d’entreprises, recrutées soit sur place, dans la sous-région et même au-delà , ont travaillé sur le projet en sous-traitance.La nouvelle cité abrite une dizaine d’immeubles à  plusieurs étages. Elle va offrir aux futurs locataires (la Primature et une dizaine de ministères) un cadre idéal et convivial de travail. Elle va aussi contribuer à  embellir notre capitale comme l’échangeur multiple situé situé juste en face. Cette concentration aura pour avantage de faciliter l’accès des usagers aux différents services de l’administration publique. La proximité d’une part avec le pôle des affaires dans la zone ACI 2000 et d’autre part entre les différents départements ministériels aura l’avantage de diminuer les contraintes liées au temps et aux frais de transport pour les usagers. Elle permettra aussi d’améliorer l’efficacité et la modernité des services publics et la communication entre les différents départements ministériels.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut