Idées › Éditos

L’édito : Cinquantenaire du Mali, que d’émotions vécues !

Ce fut une semaine riche en couleurs, en festivités, le Mali a vécu au rythme du cinquantenaire, du défilé militaire du 22 septembre sur l’Avenue du Mali. L’on déplorera juste cette présence accrue du guide libyen, assis tel le roi de ce pays à  la tribune officielle. Mais on aura apprécié les belles acrobaties aériennes des aéronefs et les couleurs du drapeau multicolores. Suivront l’inauguration du Parc National du Mali, un havre de verdure en plein coeur de Bamako, le défilé civile le lendemain et l’histoire du Mali retracé de l’antiquité à  nos jours à  travers un impressionnant tableau phonique. Et ailleurs, la Cité administrative a été inaugurée, enfin, après des années de travaux en suspens, et puis la Foire du Cinquantenaire a ouvert ses portes ! La première dame, elle, a célébré une journée des femmes nées le 22 septembre. Une cinquantaine au total auront reçu des dons de Mme Touré Lobbo Traoré, marraine et reine des coeurs du Mali. Et puis, il y a aussi les otages, le sort des ces français, enfin localisés, pour ternir un peu la fête. Mais ils sont vivants affirme la presse internationale ce lundi matin. Des négotiations sont en entame et ATT risque d’avoir du fil à  retordre. A présent, une nouvelle semaine commence au Mali. La chaleur tout à  coup s’est installée, et l’esprit du cinquantenaire est toujours là , cela jusqu’à  la fin de l’année ! Alors que tous ceux qui auront manqué les fêtes se consolent, car les évènements se multilplieront, ici et ailleurs, ce soir, le roi du Mbalaax Youssou Ndour est au stade Modibo Keita et le 7 ocotbre, un grand show réunira les artistes maliens au Zénith de Paris ! La fête continue.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut