Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Hip-Hop au Mali : Les matinées Yoyoyo sont de retour 

Dans le souci de promouvoir les arts urbains et les jeunes talents, les trois pionniers du mouvement RAP au Mali, King Ramsès et Amkoullel ont mis sur pied les matinées Yoyoyo. La première édition qui s’est tenue il y a deux ans, a permis à  de nombreux jeunes danseurs, chanteurs et autres artistes méconnus dans le milieu, de se faire connaitre à  travers la qualité de leurs œuvres. Association pour le HIP HOP au Mali (AHHM) Cette association créée par nos trois leaders du mouvement rappologique malien, a été mise sur pied dans le but de promouvoir les arts urbains et surtout le HIP HOP : Danse, Rap, stylisme, slam… Amkoullel l’enfant peulh explique que cette association vient combler un certain vide. En effet, il n’y a pas de structure au Mali qui se charge de l’encadrement, de l’organisation et de la formation des jeunes voulant se lancer dans ces arts. C’’est donc selon Amkoullel, une manière de faire la promotion des plus jeunes puisque «Â nous, nous faisons partie des premiers dans le domaine, je pense donc que C’’est un peu notre devoir d’apporter notre pierre dans la construction de cet édifice. Il faut préparer la postérité et donner la chance à  nos jeunes frères et sœurs, de faire leur preuve. » Il faut dire que AHHM est soutenue dans ses actions par l’association culturelle d’aide et d’appui aux artistes ‘Macadam’, basée depuis quelques années à  Bamako. l’une des représentantes de cette structure qui n’est pas à  sa première expérience, salue cette initiative. D’autant plus que selon elle, ce concept a été imaginé par des fondateurs du mouvement rappologique malien, C’’est un signal fort. Qu’est-ce que les matinées Yoyoyo ? Comme nous l’explique Amkoullel, les matinées Yoyoyo consistent à  donner une vitrine aux artistes pas connus, qui seront soutenus par des têtes d’affiche chargées de les accompagner. Les artistes en herbe auront donc des représentations d’environ trente minutes (30mn) à  peu près. A chaque matinée, le public découvrira les talents de deux nouveaux artistes qu’il connait déjà  ou non. En ce qui concerne la participation, tout artiste désirant participer à  ces matinées, pourra déposer son CD lors des matinées. l’objectif étant de le faire écouter par les trois artistes qui jugeront par la suite, si celui-ci peut postuler ou non et se produire devant le public. Signalons que les matinées se déroulent tous les samedis de 16h à  19h au café des arts du palais de la culture de Bamako. Ce premier spectacle de lancement pour l’édition 2010 a vu la participation de la célèbre danseuse Gafou Kiss, des rappeurs Master Soumi, Assadan et Paméla Badjogo qui elle, jouait cette fois-ci le rôle d’animatrice. Notons que les meilleurs bénéficieront d’un suivi régulier puis d’une formation et d’un encadrement de King, Amkoullel et Ramsès. Les artistes estiment primordial d’assurer la relève. Il faut selon eux, que le Mali soit à  l’heure du développement qui n’est pas que politique et économique, mais artistique aussi.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut