Société › Actualités Société

Convention universitaire 2010 de la JCI : Sous le signe de la « Maaya »

Le jeu en vaut la chandelle dans un contexte national très marqué par le cinquantenaire du Mali, o๠les plus hautes autorités appellent à  la réconciliation. Ainsi donc, la Jeune chambre internationale Bamako espoir a tenu sa 9ème convention universitaire. C’était sous la présidence du président exécutif, Amadou Diarra, en présence du directeur de la convention, Souleymane Y Sidibé et de plusieurs membres et partenaires de l’organisation.Avec pour partenaire stratégique, les Assurances bleues (CNAR), cette 9ème convention universitaire de la JCI a été meublé par plusieurs activités, dont l’Assemblée générale. La convention universitaire est la plus grande activité statutaire de la JCI universitaire Bamako Espoir. Cet évènement se tient annuellement. Les activités sont entre autres, la réception, discussion et adoption des rapports moraux et financiers, les élections des responsables de l’organisation pour l’année suivante, la réception discussions et adoption des amendements aux statuts et règlements intérieurs. A ces activités statutaires s’ajoutent d’autres activités culturelles, pédagogiques et récréatives. A l’ouverture des travaux de la convention, trois témoignages ont émerveillé l’assistance. Il s’agit de celui de Abou Guindo (président 2003), Mamadou Lamine Traoré (Président 2006) et de Cissé Aira, Président 2009. Cette dernière a effectué un mandat très rempli animé par la réalisation d’immenses projets comme celui de la sensibilisation sur la sécurité routière. Elle a indiqué qu’à  nos jours, la JCI universitaire a eu 4 présidents et 4 présidentes. Ce qui dénote l’engagement des femmes au sein de l’organisation. Renouvellement des instances dirigeantes Adams Konaté qui représentait « les Assurances bleues », a indiqué que sa structure accompagnera les activités de la JCI, autant qu’elle a accompagné de nombreux autres initiatives nationales. Structure estudiantine de la JCI Mali, la JCI universitaire Bamako espoir qui regroupe en son sein des étudiants des différentes facultés et écoles de l’Université de Bamako. Elle a réalisé de nombreux projets dont des formation et séminaires de formation dans les facultés et grandes écoles sur les techniques de leadership d’expression orale et d’entreprenariat, des dons de fournitures scolaires aux groupes scolaires de Missira et de Djikoroni Para… L’un des temps forts de cet évènement sera le renouvellement des instances dirigeantes de la JCI Bamako espoir. La mission de la jeune Chambre internationale c’est d’offrir des opportunités de développement aux jeunes en leur donnant la capacité de créer des changements positifs. Ainsi, elle se veut une organisation de référence en nombre et en qualité, vecteur d’intégration, pépinière des citoyens conscients et engagés pour l’émergence et la recherche constante de l’excellence. Rappelons que le mandat de l’équipe sortante était parrainé par Mamadou Igor Diarra, ministre de l’Energie. Ce dernier s’est dit émerveillé par l’engagement des membres de la JCI, et à  formulé les mots d’encouragement à  l’endroit de l’organisation.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut