Santé › Actualités Santé

Lutte contre les maladies tropicales négligées : 80 % du taux de couverture au Mali.

Cinq maladies choisies au Mali La rencontre de trois jours, qui se tient au siège de l’OMS au Mali, a pour objectif de faire le bilan technique et financier du Programme de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN). La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du représentant du Directeur National de la Santé Nouhoum Koné, de Madame Marjon Tuinsma, représentante de Helen Keller International et d’un représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que d’autres partenaires et acteurs du Programme. Un milliard de personnes environ sont atteintes d’une ou plusieurs maladies négligées. Ces maladies sont qualifiées de «négligées» car elles ne frappent plus que les populations des régions les plus pauvres et marginalisées. Au Mali, le Programme de lutte contre les MTN, qui existe depuis 2007, en a retenu cinq : il s’agit du trachome, de l’onchocercose, de la filariose lymphatique, des schistosomiases et des vers intestinaux. La couverture des populations en ce qui concerne ces maladies est assez élevée, environ 80%. Selon Marjon Tuinsma, Directrice de Helen Keller International au Mali, C’’est la franche collaboration entre les différentes structures de la sante qui a permis d’obtenir ces résultats positifs. «Ces maladies parasitaires et infectieuses constituent un problème de santé publique au Mali. Elles pèsent lourdement sur l’épanouissement physique, intellectuel, social et économique des populations et par conséquent au développement même du pays » a-t-elle indiqué dans son allocution. Des Résultats très satisfaisants De 2007 à  2010, le fonctionnement du Programme de lutte contre les MTN a beaucoup évolué. « Les résultats sont partis d’une approche cloisonnée des différentes maladies à  une approche d’intégration des programmes, d’une couverture géographique de trois régions au départ à  une couverture nationale, ainsi qu’à  une couverture thérapeutique grâce à  une adaptation des approches suivant les réalités contextuelles et une amélioration significative de la situation épidémiologique » toujours selon Mme Tuinsma. Saluant vivement l’initiative de l’USAID qui appuie techniquement et financièrement HKI pour la mise en œuvre du Programme, le Représentant du Directeur National de la Santé Nouhoum Koné a adressé ses vifs remerciements et ses félicitations à  tous les partenaires pour leur engagement au bénéfice des populations du Mali. « Le Ministère de la Santé du Mali avec l’appui des partenaires a élaboré un plan intégré de lutte contre les maladies tropicales. Toutes les régions du pays ont été couvertes par ce plan, d’une durée de 5ans (2007-2011). Le taux de couverture de 80% visé par le programme de lutte contre les maladies tropicales Négligées est globalement atteint » a-t-il tenu à  préciser. A l’issue de la rencontre, les participants devront produire des documents permettant de dégager des perspectives pour une lutte encore plus efficace contre les Maladies Tropicales Négligées dans notre pays.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut