Société › Actualités Société

Solidarité envers les personnes âgées, le Mali est un modèle

Le traditionnel cocktail a été offert par le Ministère du développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées aux personnes Agées dans le cadre du mois de la solidarité. C’’était ce mercredi 06 octobre à  la maison des ainés sis à  l’ACI 2000 à  Bamako. La solidarité est typiquement malienne Une occasion pour le Ministre Sékou Diakité de partager quelques moments de convivialité avec les personnes du 3ème âge. La solidarité a toujours été une valeur cardinale dans notre société. Même si d’autres la voient comme facteur de pauvreté, elle est une manière de s’unir pour surmonter les difficultés dans un pays comme le Mali. Ne dit-on pas qu’ « un homme qui vit seul, se suffirait à  lui-même, est toujours abà®mé de tristesse » ? Les personnes âgées ont tenu à  le rappeler lors du cocktail afin d’expliquer la solidarité malienne. « Tout le monde a conscience que nous glissons vers une impasse civilisationnelle. Que valent donc les recettes que nous avons-nous mêmes imaginées pour nous sortir du sous-développement ? Il faut maintenant une sorte de fulgurance dans la nuit de nos existences matérielles si précaires pour entretenir l’espoir » a déclaré, très inspiré, le président du Conseil National des Personnes Agées du Mali (CNPAM), Mama Timbély après avoir remercié les plus hautes autorités du pays pour les nombreux efforts consentis par l’Etat en faveur des personnes Agées du pays. La force d’un Etat se mesure à  ce qu’il offre aux plus faibles de la société. Voilà  ce que pense un septuagénaire rencontré lors du cocktail. Pour lui « cette terre n’appartient à  aucune des générations, ce sont les générations qui lui appartiennent. Si aujourd’hui, nos villes sont devenues étroites et les têtes aussi ».C’’est dans le même ordre d’idées que le Ministre Sékou Diakité a renouvelé l’engagement du Gouvernement en faveur des personnes du 3ème âge. Puis il a énuméré, pêle-mêle, de nombreuses actions, notamment la mise en œuvre d’un plan d’action de promotion des personnes âgées, la mise à  disposition de banques de céréales, la gratuité ou le demi tarif de frais médicaux dans les hôpitaux publics.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut