International › Monde

Al Qaeda : quand l’ombre d’Oussama Ben Laden menace à nouveau

« Les Français doivent cesser « d’intervenir dans les affaires des musulmans d’Afrique de l’Ouest et du Nord », a déclaré Oussama Ben Laden dans un message audio diffusé par Al-Jazira mercredi. La figure du terrorisme internationale s’est ainsi une fois de plus manifestée et va même jusqu’à  cautionner les enlèvements perpétrés par la branche Al Qaeda au Sahara : « L’enlèvement de vos experts comme otages au Niger, alors qu’ils étaient protégés par vos agents là -bas, est une réaction à  l’injustice que vous pratiquez à  l’encontre de nos nations musulmanes », a ajouté le leader d’Al-Qaà¯da, qui prétend parler au nom des musulmans du monde entier. Il soutient donc Al-Qaà¯da au Maghreb islamique (Aqmi), qui avait revendiqué l’enlèvement de sept salariés d’Areva et de ses sous-traitants dont, cinq Français, un Malgache et un Togolais, à  Arlit le 16 septembre, rapporte Jeune Afrique. Après les Etats-Unis, et Israel, ennemis déclarés des islamistes, c’est au tour de la France d’être ciblée par Ben Laden. Opérations militaires ou messages anti-musulmans, amalgames ou interdictions du port du voile, sont autant de raisons qui expliquent les griefs de Ben Laden, dont on ignore toujours le lieu de cachette. Qu’importe, puisque qu’il lui suffit de se manifester via la chaà®ne de télévision internationale Al Jazeera. Et l’effet est toujours garanti. Les autorités françaises, elles ont confirmé le maintien du plan d’alerte Vigipirate. Polémique sur le voile islamique Les occidentaux sont bien sur les ennemis d’Allah avec leurs interditions, sous-entend Ben Laden : « Le sujet de mon discours est la raison pour laquelle votre sécurité est menacée et vos fils sont pris en otage ». « Comment pourrait-il être juste que vous interveniez dans les affaires des musulmans, en Afrique de l’Ouest et du Nord en particulier, souteniez vos agents contre nous, et preniez nos nombreuses richesses dans des accords suspects, alors que notre peuple souffre de différentes formes de pauvreté et de désespoir ? », s’interroge-t-il. La loi adoptée par l’Assemblée nationale vise à  interdire le voile intégral dans l’espace public. Ce qui accroà®t l’ire des djihadistes d’Allah… Par ailleurs, Oussama Ben Laden souhaite le retrait des troupes françaises d’Afghanistan. « L’équation est très claire et simple : Tout comme vous tuez, vous êtes tués. Tout comme vous prenez des prisonniers, vous êtes pris en otages. Comme vous menacez notre sécurité, nous menaçons votre sécurité. » L’ombre terroriste n’en finit plus d’inquiéter les autorités au Mali ou ailleurs. Mais aujourd’hui, ce sont les ressortissants français qui sont visés, victimes d’une politique sécuritaire et xénophobe en France, parfois poussée à  l’extrême. Or dit le proverbre, les extrêmes ne sont jamais bons.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut