Sport › Football

Juventus : Le cas Sissoko

De la lumière à  l’ombre En manque de temps de jeu, Lamine Sissoko n’est pas heureux du côté de la Juventus Turin. Du coup, les spéculations vont bon train quant à  la future destination du milieu de terrain malien. Fenerbahçe, Marseille, Lyon et Naples font les yeux doux au joueur de 25 ans. Titulaire indiscutable, un des rares Bianconeri à  surnager la saison dernière, Lamine Sissoko est désormais abonné au banc de touche. Une situation difficile à  vivre pour l’international malien, qui devrait aller chercher du temps de jeu ailleurs lors du mercato hivernal. Courtisé par le Real Madrid et le FC Barcelone cet été, Sissoko avait opté pour une prolongation de l’aventure chez la Vieille Dame, séduit par le discours de son nouvel entraà®neur, Luigi Del Neri. « Nous avons parlé ensemble, avait ainsi déclaré l’ancien joueur de Liverpool et du FC Valence dans le Corriere dello Sport. Il a été très clair dans son discours et m’a expliqué qu’il comptait sur moi. Donc je reste à  la Juve. » Depuis, le Malien, qui n’a pas débuté une seule rencontre cette saison, déchante. Fenerbahçe en janvier ? Le milieu de la Juve affiche complet. Il faut dire qu’avec Hasan Salihamidžić, Simone Pepe, Milos Krasic, Alberto Aquilani ou Claudio Marchisio, la formation du Piémont a de quoi faire. Et comme son principal concurrent, Felipe Melo, tourne à  plein régime, Sissoko doit se contenter de grapiller les minutes en fin de rencontres. Une tension qui a atteint son paroxysme il y a quelques semaines, à  l’occasion d’un accrochage entre le Brésilien et le Malien. Le moment pour lui d’aller voir ailleurs ? Pourquoi pas. Un temps intéressés, l’Inter Milan, Tottenham, Wolfsburg, la Fiorentina, le Werder Brêm ou l’AC Milan semblent avoir un temps de retard sur Npales. l’ancien club de Diego Maradona suit de près la situation du Malien, qui pourrait se débloquer dès janvier. l’intéressé lui-même a ouvert la porte à  un départ : « Je suis un professionnel, je ne contesterai jamais les choix de Del Neri. Mais tout joueur voudrait jouer plus, C’’est clair. Je ne sais pas quel est le milieu de terrain idéal pour Del Neri mais je me sens bien. » La solution pourrait venir d’un prêt en janvier pour un Sissoko sous contrat avec la Juve jusqu’en 2013. Marseille et Lyon seraient prêts à  accueillir celui qui a quitté le centre de formation de l’AJA trop jeune pour découvrir la Ligue 1. Fenerbahçe est également sur les rangs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut