International › Monde

Présidentielle guinéenne : Dans l’attente des résultats

Pas d'image
48h après le second tour de la présidentielle du dimanche dernier, les guinéens attendent avec impatience les résultats d’un scrutin qui doit sortir le pays de l’ornière.

Attente dans le calme après un second tour salué par tous Deux jours après le second tour du scrutin présidentiel, les résultats provisoires sont toujours attendus par les guinéens. Toujours aucun résultat partiel. Le site d’information Tamtam Guinée relève que la conférence de presse du général Sangaré, le président de la commission électorale nationale indépendante, prévue hier lundi, « a été reportée à  ce mardi dans l’après-midi. Au cours de cette rencontre avec la presse, le président de la Céni devait rendre publics les premiers résultats partiels. Aucune explication officielle n’a été donnée pour justifier ce report. » Alors, on devrait en savoir un peu plus dans les heures qui viennent. En attendant, la presse guinéenne continue de se réjouir du bon déroulement du scrutin. Même si la prudence reste de mise. En attendant, les plus pressés ont des tendances à  se mettre sous la dent. Cellou Dalein Diallo serait actuellement en tête avec 67,97% des suffrages exprimés contre 32,03% pour Alpha Condé. Précisons que tendances ne concernent que 0,90% du total. Il y a eut environ quatre millions d’électeurs et un taux global de participation de plus 70% selon la CENI. Le président de la commission électorale guinéenne, le général malien Chaka Toumani Sangaré avait estimé au lendemain du scrutin, que ce second tour s’était déroulé de manière transparente et crédible malgré quelques petits problèmes. Des problèmes qui n’entachent en rien la crédibilité du scrutin, à  en croire le général Sangaré. Rappelons que le président de la CENI était avant sa nomination à  la tête de la commission électorale guinéenne le délégué général aux élections du Mali. Il est également expert aux élections au compte de l’organisation internationale de la francophonie. Il a organisé de nombreuses élections aussi bien en Afrique que dans certains pays européens. Le vote de Madrid annulé Les électeurs se veulent optimistes quant à  l’issue de cette élection. Exemple, Thérèse, secrétaire: « les élections se sont très bien déroulées et je crois que cette fois-ci, il y aura une prise de conscience des Guinéens. Parce qu’on a trop souffert dans ce pays, affirme-t-elle, et je sais qu’après les élections, nous trouverons une solution. Il y a beaucoup de choses qui se sont déroulées pendant la campagne (électorale) entre les deux leaders. Mais C’’est le passé (…). Malinké, Peulh, Soussou, je voudrais qu’on se donne la main et qu’on se dise que la Guinée doit avancer maintenant. Ce n’est pas à  cause des deux candidats qu’on va s’entretuer, se bouffer, se haà¯r ». Le seul point noir de ce scrutin concerne le vote de Madrid (Espagne). Le président de la CENI explique que « des électeurs sous l’effet de l’énervement, ont détruit le matériel électoral, empêchant ainsi, le vote de se dérouler. ». Aux dernières nouvelles, le vote de cette ville a été purement et simplement annulé par le CENI. La commission indique que les résultats seront publiés sur les ondes de la radio et télévision nationale ainsi que sur son site Web. Par ailleurs, le général met en garde les stations de radios privées de la place contre toute publication de résultats provisoires et partiels autres que ceux qui seront officiellement communiqués par la CENI. Toutes ces dispositions visent à  éviter des situations de violences qui pourraient replonger le pays dans l’instabilité sociale.Les premiers résultats provisoires sortiront probablement demain. Qui de Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo sera le futur président de la Guinée ?

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut