Idées › Éditos

Par amour

l’épouse, la sœur, la mère…la femme ! Elle est le centre de l’Univers. Il existe des millions de dictons, adages, proverbes qui disent tous la même chose : « la femme est précieuse, sans elle pas d’humanité ». Demandez à  un enfant qui a perdu sa mère ce dont je parle…Sans elle, pas de vie, finie cette douceur qui fait que vivre ici-bas en vaut encore la peine. Ce n’est pas moi, femme, qui le dit, mais tous ces hommes au lendemain d’une rupture, d’une perte, dans les heures sombres de solitude. Alors, pourquoi ? Tous les jours, on nous montre, nous côtoyons et pour certaines d’entre nous, vivons, subissons la violence. La petite fille malienne qui subit le traumatisme d’un mariage forcé alors que ses amies jouent encore dans la cour de récréation de l’école. La jeune dame violée dans les rues de Conakry ou la maman abusée devant ses enfants en RD Congo. l’épouse vitriolée en Afghanistan ou France. Celle poignardée par ses propres frères parce qu’elle a osé s’opposer au choix de la famille en Inde. Ou tout simplement, la voisine, l’amie, la sœur, que l’on voit chaque jour dénigrée, rabaissée, vilipendée par un mari jaloux. Liste longue et difficile à  digérer. Chacun d’entre nous à  sa « martyre » de l’amour. Car, oui, l’argument avancé pour justifier toutes ces horreurs quotidiennes, que nous finissons par regarder sans les voir, C’’est l’amour. La jalousie par exemple n’est –elle pas une preuve d’amour ? Tous les excès auxquels elle conduit en deviennent-ils, du coup, excusables? NON ! Le combat pour la libération de la femme est déjà  vieux de quelques décennies sous nos cieux. Mais, nous sommes encore loin de cette image d’une famille, d’une société équilibrée o๠chacun, homme et femme joue son rôle dans le respect et la complémentarité. La preuve est faite aujourd’hui qu’une communauté o๠la femme jouit de ses droits est une communauté plus épanouie, plus solidaire et plus développée. Alors qu’attendons-nous pour copier les exemples qui marchent. Sans féminisme contre-productif, je voudrais lancer un appel à  nos frères, fils et pères. Faites du dicton « la femme est l’avenir de l’homme » votre slogan personnel. Donnez à  vos filles, épouses et sœurs, l’opportunité de devenir à  vos côtés des êtres épanouis et entiers. Rabaisser, frapper une personne moins forte que soit est un signe de lâcheté et de faiblesse. Ce qui est valable entre hommes ne l’est-il plus quand il s’agit des femmes ? Qui voudrait, qui accepterait que l’on porte la main ou insulte sa propre mère ou sa sœur ou sa fille? Personne de normalement constitué ne le permettrait. Cet amour que vous avez pour vos mamans, donnez-en à  toutes les femmes. Elles sont aussi les mère, sœur ou fille de quelqu’un. Et vous, nos mères, nos sœurs, sachez aussi jouer votre partition. Dans le monde o๠nous sommes aujourd’hui, la compétition est rude et les plus petits seront mangés. Donnons à  nos filles le bien le plus précieux, une bonne éducation. Education scolaire d’accord, mais surtout un savoir-vivre et un savoir-être qui est l’essence même de la féminité.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut