Culture › Musique

Case Sanga III : L’animateur Amkoullel claque la porte !

Selon nos informations, c’est tout simplement un problème de sous. Les organisateurs, à  savoir Papa Ouane et Ander Baba Diarra, n’ont pas respecté les clauses du contrat qui les lient avec Amkoullel. C’est pourquoi, le jeune rappeur a décidé de claquer la porte depuis quelques jours. En d’autres termes, il n’est plus l’animateur du public show et des quotidiennes de l’émission. C’est finalement Dj 6 Cyril qui assure l’intérim. Compte tenu des rumeurs qui circulent actuellement à  travers la ville pour dire que l’animateur est malade ou il est en voyage, Amkoullel a finalement décidé de faire éclater la vérité. « Aujourd’hui, j’ai décidé de parler parce que les organisateurs de Case Sanga sont en train de dire aux gens que je suis malade ou que je suis en voyage. C’est faux. Je suis bien à  Bamako. C’est juste un problème de principe. Vous savez, quand on travaille avec des gens, il faut toujours respecter ses engagements. C’est ce que j’ai fait. Malheureusement, ces gens ne veulent pas respecter leurs engagements vis-à -vis de moi. Au début de Case Sanga, Ander et Papa m’ont fait savoir que le montant que j’ai demandé pour l’animation était trop élevé. Ils m’ont dit qu’un projet de financement a été remis à  Lobbo Traoré. J’ai dit que ça marche. Ce sont eux-mêmes qui ont fixé mon salaire. Nous avons commencé à  travailler jusqu’au 15 octobre 2010. Après, je leur demandé de me payer par quinzaine au lieu de me payer mensuellement. C’est ainsi que j’ai animé la première tranche sans problème. Et pour avoir la seconde tranche, cela a été très dur pour moi. Finalement, ils ont payé. Pour le troisième payement, je n’étais pas seul, plusieurs autres personnes réclamaient leur argent notamment les techniciens, les caméramens…C’était devenu sérieux. L’équipe de réalisation change à  chaque public show. Je ne voulais pas gâter l’image de cette émission qui est bien suivie au Mali et à  l’extérieur. C’est pourquoi, je me suis toujours calmé en attendant de trouver une solution idoine pour mon cas. Mais trop c’est trop. « Je ne peux pas travailler et qu’on ne me paye. Finalement, j’ai commencé à  bouder les quotidiennes. Là  aussi, c’est grâce au public que je suis revenu parce que les organisateurs avaient commencé à  mentir sur moi en faisant répandre la fausse rumeur selon laquelle je suis malade. Alors que ce n’est qu’un problème d’argent. La pomme de discorde se trouve au niveau du payement du 15 novembre au 1er décembre. On ne peut travailler et accepter que Papa et Ander ramassent les sous sans nous payer. Alors qu’il y a chaque jour de nouveaux sponsors pour l’émission » nous a confié Amkoullel.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut