Santé › Actualités Santé

OMS : Formation à distance pour les tuteurs

La crise des ressources humaines La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du conseiller technique du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Lassana B Traoré. l’objectif de cette réunion de trois jours est de mettre en commun les connaissances et expériences afin de créer un réseau de tuteurs et les initier à  l’utilisation de la plate forme interactive de formation. Cette initiative de l’OMS est partie du constat des multiples difficultés auxquelles les systèmes de santé africains sont confrontés, la crise de ressources humaines de la santé est sans doute une de plus visibles. Les conséquences immédiates et à  long terme de cette crise sur la santé des populations et le développement sont nombreuses tant en termes de morbidité, de mortalité, de handicaps et des coups économiques et sociaux. C’’est conscient de ces enjeux que l’OMS a sollicité l’appui des institutions de formation pour mettre en place un programme de formation de cadres dans le domaine de la gestion de ses ressources destinés aux pays africains. Et l’université de Genève a été retenue à  travers sa faculté de médecine pour développer ce programme en Afrique francophone. Un programme de construction Selon Fatoumata Binta Tidiany Diallo, la représentante de l’OMS au Mali, ce programme de formation à  distance va reposer en grande partie sur les tuteurs. «En effet, vous serez les interlocuteurs directs des étudiants quant au suivi des cours mais aussi pour leur soutien psychologique. Les tuteurs que vous êtes seront, en outre, chargés de faire la promotion de la formation à  distance auprès des différents ministères en charge de la formation, de la santé et de l’emploi, mais aussi auprès des partenaires au développement et enfin de favoriser la collaboration entre les différentes universités car il s’agira d’un travail en réseau » leur a-t-elle déclaré. ». Fatoumata Binta Tidiany Diallo a réitéré son engagement à  soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations qui seront issues de cette rencontre. «Aussi, nous ne ménagerons aucun effort pour mobiliser tous les partenaires afin de soutenir constamment l’ensemble des universités partenaires de ce projet pour que ce programme de formation à  distance puisse produire les résultats attendus, à  savoir la disponibilité en quantité de personnels de santé compétents en gestion des ressources humaines » a-t-elle conclu. Pour Lassana B Traoré, conseiller au ministère de l’enseignement supérieur, il faut que les tuteurs soient engagés pour réussir ce programme de construction de l’élite en matière de santé. «Vous en avez les moyens, C’’est à  ce prix là  que nous pourrons influer sur la façon dont les gens vivent et sur le risque de maladies et de décès prématurés auquel ils sont exposés ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut