Société › Actualités Société

JCI Mali : Hamed Salif Camara porte le collier pour un an

Un mandat 2010 bien rempli C’’est l’Hotel Radisson Blu de Bamako qui a servi de cadre cette année à  la traditionnelle cérémonie de passation de charge entre les deux présidents de la JCI Mali. Le Sénateur Mountaga Soumaré a donc été dépouillé de ses attributs de commandements que sont le marteau et la chaine qui ont été remis à  son successeur, le Sénateur Hamed Salif Camara. Il faut souligner que le titre de Sénateur est attribué à  tout membre de la Jeune Chambre Internationale ayant rendu des services remarquables à  l’organisation ou à  la communauté. Avant la cérémonie de passation proprement dite, le président sortant a eu a remercié les membres de la JCI Mali et les autorités ainsi que les partenaires qui lui ont permis de réussir son mandat. Au cours de l’année 2010, la Jeune Chambre a en effet brillé tant au plan national qu’international. l’augmentation substantielle du nombre de membres, la création de nouvelles Organisations Locales Membres (les démembrements locaux de la JCI) et particulièrement le lancement du processus de création de l’OLM de Kidal ont marqué le mandat. A l’international, la JCI Mali a participé à  toutes les manifestations majeures de l’Organisation Mondiale avec de nombreux trophées et récompenses à  la clé. Ainsi, au congrès mondial qui s’est tenu au mois de novembre dernier à  Osaka au Japon, elle a été désignée comme la meilleure Organisation nationale de la zone Afrique et Moyen-Orient. Le président National 2010 a tenu à  remettre des attestations de reconnaissance à  tous les membres de son bureau qui l’ont soutenu pendant cette année. Il a pour finir adressé des conseils à  son successeur et ami, en demandant à  tous les membres de l’aider dans sa tâche pour encore plus de rayonnement de la JCI Mali. Des défis à  relever en « faisant la différence » Après avoir reçu les attributs qui font de lui le président de plein droit de la JCI Mali, le Sénateur Hamed Salif Camara, président 2011, a rendu un vibrant hommage à  son prédécesseur. Visiblement ému, il a rappelé le parcours de ce dernier et l’a remercié pour son soutien qui ne lui fera certainement pas défaut. s’ensuivra un court exposé des principaux défis du mandat, à  savoir, la croissance de l’Organisation, une meilleure communication pour mieux la faire connaà®tre au grand public. Pour le nouveau président, il va falloir « agir vite, agir fort, agir bien, pour faire la différence ». Et déjà , au mois de janvier, le Rallye Budapest-Bamako ouvrira le bal des activités nationales. La JCI Mali a en effet accepté de collaborer à  l’organisation de cette course automobile solidaire, occasion de mettre en œuvre son engagement dans la lutte contre le paludisme, à  travers la collecte de fonds pour l’achat et la distribution de moustiquaires imprégnées. Et en mai prochain, la JCI Mali aura un autre défi, de taille, à  relever .Ce sera l’organisation réussie de la Conférence de Zone Afrique et Moyen-Orient que notre pays va abriter pour la deuxième fois. Des centaines de jeunes seront présents à  Bamako pour partager les valeurs de la Jeune Chambre que sont la solidarité, le respect de soi et des autres, l’amitié… Le président Hamed Salif Camara, accompagné pour la circonstance de son épouse, a demandé à  chacun de ses amis, membres de la Jeune Chambre Internationale Mali, de s’impliquer pour la réussite de ces évènements. La cérémonie a été présidée par M. Ahmed Sékou Touré, conseiller technique du ministre de la Jeunesse et des Sports, lui-même membre de la Jeune Chambre Internationale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut