Sport › Football

Ballon d’or 2010: Messi déjoue les pronostics

« C’est une très grosse surprise ! » C’’est ainsi que certains journalistes ont qualifié l’annonce de l’élection de Lionel Messi. l’attaquant argentin du FC Barcelone, a reçu hier le trophée du Ballon d’Or 2010 à  Zurich, devant ses coéquipiers espagnols, Xavi et Iniesta, pourtant auteur du but vainqueur en finale de la Coupe du Monde. Messi avait, lui, échoué avec l’Argentine en quart de finale du Mondial-2010 (éliminée par l’Allemagne, 4-0), sortant de la compétition sans avoir inscrit le moindre but. Au final, Messi l’a emporté avec 22,65% des voix, contre 17,36% à  Iniesta et 16,48% à  Xavi. Cette édition du Ballon d’Or est une véritable consécration pour le FC Barcelone et un hommage à  son centre de formation, la Masia, au sein de laquelle ont grandi les trois finalistes. Le club espagnol rejoint ainsi le mythique AC Milan d’Arrigo Sacchi, seule équipe à  avoir placé trois joueurs sur le podium du Ballon d’Or en 1988 et 1989. Le Barça devient également le club le plus titré avec 8 trophées, à  égalité avec la Juventus Turin et l’AC Milan. Après cette consécration Lionel Messi pendra la parole et affirmera : «Merci beaucoup pour cette récompense, mais honnêtement, je ne m’y attendais pas à  gagner aujourd’hui ». Il a jouté : «être ici aux côtés de mes deux coéquipiers était une immense joie. Remporter ce trophée rend l’évènement encore plus beau. Je tiens à  partager ce trophée avec tous mes coéquipiers, ma famille, tous les supporters du FC Barcelone et tous les Argentins. Merci !» Une nouvelle formule controversée La victoire de Messi pourrait exposer la Fifa à  de nouvelles interrogations, après ses choix contestés d’attribuer le Mondial-2018 à  la Russie et le Mondial-2022 au Qatar. Il faut savoir qu’aux yeux des spécialistes Xavi et Iniesta champions du monde étaient favoris, mais le changement de formule de cette distinction honorifique rendait tout pronostic aléatoire. Créé par le magazine France Football en 1956, le Ballon d’Or vient de fusionner avec le prix du meilleur joueur de l’année de la Fifa et son mode d’élection en a été bouleversé. Aux journalistes, seuls votants jusque-là , se sont ajoutés les sélectionneurs et les capitaines des 208 équipes nationales affiliées à  la Fifa. Or, le collège des journalistes n’a placé Messi qu’en 4e position. Ce sont donc les nouveaux votants qui ont fait la différence. Si l’ancienne formule avait subsisté, c’est Wesley Sneijder, le grand oublié de la soirée (4e) malgré son triplé avec l’Inter Milan (Ligue des champions-championnat-Coupe) et une finale de Coupe du monde avec les Pays-Bas, qui aurait été couronné devant Iniesta et Xavi ! Autres trophées : José Mourinho incontestable meilleur entraà®neur de l’année Par ailleurs, plusieurs prix ont été décernés par la FIFA. Ainsi, José Mourinho a été élu meilleur entraà®neur de l’année 2010. Son triplé historique (Ligue des champions – Championnat d’Italie – Coupe d’Italie) avec l’Inter Milan a plus frappé les esprits que le titre mondial décroché par Vicente Del Bosque avec l’Espagne. «Je n’en suis pas arrivé là  tout seul, a déclaré le portugais, très ému. Je veux associer à  cette récompense tous les gens qui ont travaillé avec moi, tous ceux qui m’ont aidé à  atteindre ce niveau de performance.» 1. Mourinho 35,92% 2. Del Bosque 33,08% 3. Guardiola 8,45% Le onze de l’année a consacré six champions du monde espagnol Casillas (Espagne, Real Madrid) – Maicon (Brésil, Inter Milan), Piqué (Espagne, Inter Milan), Lucio (Brésil, Inter Milan), Puyol (Espagne, FC Barcelone) – Xavi (Espagne, FC Barcelone), Sneijder (Pays-Bas, Inter Milan), Iniesta (Espagne, FC Barcelone) – C. Ronaldo (Portugal, Real Madrid), Messi (Argentine, FC Barcelone), Villa (Espagne, FC Barcelone). Chez les filles, la brésilienne Marta (24 ans) a été désignée meilleure joueuse du monde pour la cinquième année consécutive, tandis que le sélectionneur de l’Allemagne, Silvia Neid, est le meilleur entraà®neur d’une équipe féminine de l’année 2010. Enfin, le but de l’année est revenu au turc Hamit Altintop, pour sa reprise de volée inscrite face au Kazakhstan, le 3 septembre dernier en qualifications à  l’Euro 2012.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut