Société › Actualités Société

PADEC: Consolider des acquis

La rencontre était présidée par Amadou Rouamba, le secrétaire général du Ministère du Développement Social, de la Solidarité et des personnes Agées. Au cours de cette session, il a été procédé à  l’adoption du compte rendu de la 4ème session du Comité national de Pilotage, l’examen du point d’exécution des recommandations de la dernière réunion de ce même comité, les rapports annuels d’activités 2010 et 2011. Comme signifié par M. Rouamba, au cours de la cérémonie d’ouverture, malgré certaines difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du projet, des réalisations concrètes ont été enregistrées par le Projet au cours de l’année 2010, notamment. Il s’agit, entre autres, de la mobilisation de l’épargne locale et l’appui à  la promotion et au développement des AGR par l’octroi de prêts pour un montant supérieur à  1.400.000.000 FCFA par les caisses d’épargne et de crédit. La réalisation de 45 microprojets et en cours de 72 autres microprojets. Il a rappelé que le taux de décaissement du Projet est en progrès avec un taux global de 45,89% dont 94,28% de la contrepartie du Mali et 34,59% de la BAD. Par ailleurs, le taux d’exécution physique du Projet est de 58,23% à  la date du 31 décembre 2010. Pour 2011, le PADEC s’attèlera au renforcement des capacités d’intervention et d’organisation des populations bénéficiaires, des communes et des services techniques régionaux et locaux de l’Etat, la réalisation de 290 microprojets socioéconomiques de base, le renforcement et l’extension des services de micro finance par la mobilisation de l’épargne locale et l’octroi de prêts de plus de 2 milliards FCFA pour le financement des AGR. Il y a lieu de rappeler que le PADEC, né sur les cendres du PRP (Projet de réduction de la Pauvreté), financé conjointement par la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Gouvernement du Mali pour un coût global de 13 milliards de F CFA, a pour objectif de contribuer à  la réduction de la pauvreté dans notre pays. Il vise également au renforcement des capacités institutionnelles et génératrices de revenus des populations cibles, et de leur faciliter l’accès aux services socio-économiques de base. Prévu pour cinq (5) ans, ce Projet comprend plusieurs composantes, à  savoir le renforcement des capacités et le développement des microprojets et des services financiers et la gestion du projet. Sa zone d’intervention couvre les cercles de Kayes, Diéma, Nioro du Sahel, Kolokani, Banamba, Nara. Le PADEC, dirigé par l’ancienne Ministre Mme Sy Kadiatou Sow, a pu poursuivre ses interventions dans 6 cercles et dans 35 des 38 communes couvertes par le PRP. Il a pu les étendre à  18 nouvelles Communes non couvertes dans ces cercles, soit au total 53 Communes et 505 villages avec une population d’environ 350 000 habitants. La stratégie d’intervention du PADEC est basée sur l’approche participative. Ce qui du point de vue de ses initiateurs permet de répondre aux besoins exprimés par les populations cibles, créant ainsi des synergies entre les différents intervenants à  savoir les communautés villageoises, les Communes, les ONG, les Services Financiers Décentralisés (SFD), les services techniques et les entreprises.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut