Société › Actualités Société

Plan Mali appuie l’Etat au bénéfice des enfants

C’’est autour de 6 domaines prioritaires que porte le protocole d’accord que Plan Mali entend matérialiser, de concert avec l’état malien, pour les 3 années à  venir. La cérémonie de signature s’est déroulée ce week-end au Ministère de la promotion de la femme et de l’enfant, sous la présidence de la ministre Sina Damba et du directeur de Plan Mali, Dr Amadou Bocoum. Le Protocole d’accord portera sur l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale de protection de l’enfant, l’élaboration du Code de protection de l’enfant, l’élaboration et l’adoption de la loi contre les pratiques de l’excision, la commémoration des évènements spéciaux concernant les femmes et les enfants, la mise en œuvre des recommandations du comité des droits de l’enfant, l’amélioration des revenus des femmes. Il est à  signaler qu’au lendemain de la création d’un département en charge des enfants en 1997, le Mali a signé et ratifié plusieurs convention et traités pour consolider sa politique en faveur de cette frange très vulnérable de la société. Par ailleurs, malgré le renforcement de la panoplie de dispositif, la situation des enfants (notamment ceux de la rue) reste toujours préoccupante. C’est pourquoi les initiatives de Plan Mali ont toujours été saluées par le Gouvernement du Mali qui, il faut le dire, a bénéficié de plusieurs actions du genre. « Ce geste de Plan Mali est une action d’envergure patriotique qui vient renforcer les acquis en matière de protection d’enfant », a indiqué le ministre Mme Maiga Sina Damba. Pour jouer sa partition dans l’accroissement du montant débloqué par Plan Mali, a-t-elle annoncé, l’Etat malien entend décaisser 415 millions F CFA. Elle a reconnu les nombres réalisations de Plan Mali dans le domaine de la protection des enfants au Mali. « Il nous faudra utiliser ces fonds pour plus de résultats », a-t-elle conclu. Ce protocole sera exécuté sous la houlette d’un comité mixte de pilotage. « Nous espérons que ce protocole d’accord créera un cadre propice pour une planification, un suivi et une évaluation efficace des programmes pour un impact à  long terme », a indiqué le Dr. Amadou Bocoum. Présent au Mali depuis 1976, Plan international est une organisation à  but non lucratif centrée sur le développement de l’enfant. Plan Mali intervient au niveau des régions de Kayes, Ségou et Koulikoro. Selon son directeur, les activités s’étendront progressivement dans les autres localités du pays. Le Mali, pour avoir signé et ratifié la Convention des nations unies sur les droits de l’enfant, bénéficie depuis plusieurs années de l’appui de Plan.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut